Le TSC continue sur sa lancée

Le leader du championnat national de basket-ball a eu un déplacement périlleux pour le compte de cette 3ème journée retour. Le TSC est allée affronter le KAC de Kénitra sur ses bases. Le leader a pu sortir indemne de ce périlleux déplacement puisque les huit points d’écart (67-75) étaient largement suffisants pour pouvoir consolider son fauteuil.
Le match qui a opposé le WAC à l’IRT à Casablanca était capital surtout pour les locaux qui avaient déjà enregistré deux revers consécutifs face au Raja et au TSC lors de la 1ère et la 2ème journée retour.
Développant un jeu agressif, les Reds ont pu clôturé le premier set sur la marque de 13-6. Lors du second quart-temps, les Tangrois n’allaient ni se décourager, ni s’affoler. Ils ont même imposé un défi dense et physique. L’abnégation des protégés de Khalid Rouass trouvait toutefois sa récompense en terminant cette première mi-temps sur la marque de 28-30. Après la pause, le WAC a imprimé un rythme endiablé. Et même dans un jeu hyper offensif, l’IRT allait tenir le coup quasiment jusqu’au bout, et ce malgré une fin de quart-temps en faveur du Wydad (56-50). Le dernier quart-temps était époustouflant puisque les deux protagonistes ont fait jeu égal avec une tactique d’homme à homme en défense et un jeu très développé en attaque. A moins de 20 secondes, le score était en faveur du WAC 70-69. Les Tangérois vont rater un tir à trois points. La balle fût récupérée par Ayadi qui obtient une faute sanctionnée par deux lancers francs (72-69) à quatre secondes de la fin.
Commentant le résultat, le coach de l’IRT, Khalid Rouass, a relevé le problème de la fatigue dont souffraient ses poulains. «On a quitté Tanger à 6h pour jouer à 15h. Ceci explique parfaitement notre fatigue physique en fin de partie. Je ne cherche pas d’alibi car le match était ouvert». «Quant aux arbitres de la partie, Habrouk et Abaakil, je leur reproche d’avoir potentialisé le jeu agressif ce qui est contraire à la réglementation», ajoute-t-il.
Dans la salle Tajmoûti à Fès, a lieu le match-choc de cette journée entre le MAS et le FUS. C’est une victoire dans la douleur que le FUS a pu cueillir en dehors de ses bases. Après une mi-temps équilibrée (36-36), les massistes ont subi la loi des Rbatis sur le score de 75-82.
De son côté, le Raja n’avait trouvé aucune résistance pour venir à bout d’une équipe de l’ASS et par la même allonger sa série noire. La partie s’est clôturée sur le score de 69-78.
Le match des deux lanternes rouges, mettant aux prises le CODM et les FAR, s’est soldé par la victoire des Meknassis sur le score sans appel de 54-69. Les problèmes des militaires s’accentuent. Le groupe est déboussolé et accuse un manque terrible de substance et de liant. «On lutte beaucoup pour essayer de faire des choses qui ne sont pas encore à notre portée. On se bat, on y met du coeur, mais on a du mal à réussir », explique un joueur de l’équipe.

Résultats et classement
Résultats
FAR-CODM 54-69
ASS- RCA 69-78
KAC-TSC 67-75
MAS-FUS 75-82

Classement
1- TSC 34 pts
2- FUS 32 pts
3- RCA 32 pts
4- MAS 27 pts
5- IRT 26 pts
6- WAC 24 pts
7- KAC 18 pts
8- ASS 16 pts
9- CODM 16 pts
10- FAR 14 pts

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *