Le WAC détrône le HUSA

Contrairement aux saisons précédentes, souvent dominées par les grands comme le Raja de Casablanca, le WAC et les FAR, on assiste cette année à une fin de championnat à couper le souffle. Une fin de saison qui ressemble, et c’est le moins que l’on puisse dire, à celle des autres championnats européens tel le Calcio, la Liga et la Bundesliga. Il semble que nos clubs ont appris à mieux boucler leurs boucles.
Deux journées nous séparent de la fin de la compétition et l’on ne connaît pas encore le nom de l’heureux gagnant. Aucun pronostic ne peut être fait, du moins pour le moment. Mais une chose est sûre, tout va se jouer à Agadir car les protégés de M’hamed Fakhir n’ont pas encore dit leur dernier mot. Depuis dimanche dernier, le championnat du groupement national de football de première division a un nouveau ledear, le WAC de Casablanca. Certes, la victoire des Rouge et Blanc face à la solide équipe de l’IZK était dans la douleur (1-0), mais les hommes de Fakhreddine Rajhi ont réussi à remplir leur mission en arrachant les trois points de la victoire dans les toutes dernières minutes de jeu grâce au jeune prodige Aït Lâarif.
Il faut dire que la vingt huitième journée a été disputée entre Casablanca et Rabat. Même ceux qui n’ont pas eu l’occasion ou qui ne se sont pas déplacés pour assister à ces deux rencontres ont vécu le suspense. Les oreilles collées aux transistors et les yeux braqués sur les télés. Vu la taille et l’enjeu de ces deux matchs, nos deux chaînes, TVM et 2M, n’ont pas voulu rater l’événement et par là même faire taire, même si c’est venu un peu sur le tard, ceux qui parlent de la marginalisation du club gadiri par les deux chaînes et ce depuis le début de la saison.
À signaler que le match de la saison HUSA-WAC comptant pour la prochaine journée sera retransmis en direct sur la chaîne de la rue Brihi. Comme à l’aller, et après une longue et nette domination, le Hassania d’Agadir a craqué dans les toutes dernières journées, mais cette fois-ci face à une équipe des FAR qui a jusqu’à maintenant brillé par ses matchs nuls (12). Il faut dire que les Soussis se sont fait surprendre par une équipe militaire armée par la rage de vaincre et la volonté de faire tomber le leader. Les Militaires, dont quatre éléments sont des ex-rajaouis, ont fourni l’une de leur plus belle prestation, si ce n’est la plus belle.
Mieux encore, ils ont infligé aux Soussis leur plus lourde défaite depuis le début de la saison. Jamais le Hassania n’a été aussi méconnaissable et aussi décevant.
Décevant les autres rencontres l’étaient également. À commencer par celle qui a mis aux prises les deux équipes de Rabat qui luttent pour le maintien en GNF I : le Stade Marocain et le FUS. Les deux formations se sont quittés dos-à-dos (0-0). À l’exception de la JSM et le MAS, qui se sont imposés à l’extérieur respectivement face à RBM (2-4) et la RSS (1-2), les autres matchs se sont terminés sur le score nul. Au terme de cette vingt huitième journée, c’est le statu quo en bas du tableau en attendant la prochaine journée.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *