Les adversaires des Lions de l’Atlas

Les adversaires des Lions de l’Atlas

Jeudi, la sélection marocaine sera au Ghana pour les compétitions de la CAN 2008. Les lions de l’Atlas affronteront  à Accra la sélection Namibienne, le Guinée et le Ghana. Le premier match du Maroc se tiendra à Accra contre la Namibie le 21 janvier. La Namibie participe pour la 2ème fois à une phase finale de la CAN. L’équipe  a pourtant réussi à sortir du plus serré des groupes de qualifications, avec 4 points de plus que le dernier, la Libye. Elle le doit à Muna Katupose, héros national depuis qu’il a marqué à la 89e minute du match le but d’une victoire 3-2 en Ethiopie, lors du dernier match, et au laisser-aller de la République Démocratique du Congo, le grand favori du groupe, qui a laissé trop de points en cours de route. Les Namibiens, «les guerriers braves» ne comptent qu’un légionnaire étranger, Collin Benjamin, pour guider une équipe très expérimentée et faire mieux qu’en 1998, lors de la seule autre participation de la Namibie.
Le second match contre la Guinée aura lieu le 24 janvier à Accra. La Guinée n’a pas dit son dernier mot. Le Silly national a un coup à jouer. Depuis plusieurs années, le sélectionneur, Robert Nouzaret a réussi à redresser la sélection guinéenne. Sous sa coupe, la Guinée a même aligné les performances de premier ordre. Ils ont flambé, lors des éliminatoires, avec une seule défaite et trois petits buts encaissés pour terminer à la première place de leur groupe avec 3 points d’avance sur l’Algérie. Et les matches de préparation réalisés, avec notamment un 6 à 0 contre le Soudan, sont plus que prometteurs. «La bonne humeur, c’est notre méthode de préparation. Pour nous, cette CAN est comme une Coupe du monde. On va tout donner et ne jamais calculer», annonce sur le site de la FIFA Pascal Feidouno, la star du Silly national.
Troisième temps fort pour le Maroc : le match contre le Ghana le 28 janvier à Accra. Parmi les favoris du groupe, avec des joueurs comme Michael Essien ou encore Sulley Ali Muntari, cette équipe se caractérise par ses joueurs solides à tous les postes (du gardien à l’avant- centre). Les Ghanéens jouent, de plus, chez eux. Ils auront donc un 12ème joueur avec eux qui est  leur public. La maîtrise de l’environnement climatique, culturel et un engouement plus que favorable sont un plus indéniable. L’entraîneur, Claude Le Roy, possède une génération exceptionnelle emmenée par Mickael Essien, Sulley Ali Muntari, meneur de jeu inspiré (Portsmouth), et Asamoah Gyan , buteur surdoué (Udinese). Et les seconds rôles ne sont pas en reste comme John Mensah (Rennes) ou John Paintsil (West Ham).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *