Les Bleus en bonne santé, l’Argentine à l’aise

Année de transition par excellence, 2001 a cependant confirmé la bonne santé du champion du monde de football, la France, qui est allée gagner la Coupe des confédérations, sorte de répétition générale de la Coupe du Monde 2002 en Corée du Sud et au Japon. Mais cette saison de transition a surtout été marquée par le parcours (presque) sans faute de l’Argentine dans le groupe AMSUD de qualification et les difficultés du Brésil et de l’Allemagne, deux poids lourds du football mondial qui ont dû aller jusqu’au bout du suspense pour décrocher leur billet. Enfin, le pays le plus peuplé du monde, la Chine, fait son apparition dans l’élite en se qualifiant pour la première fois pour la phase finale du mondial, au même titre que l’Equateur, étonnant deuxième du groupe AMSUD, et la Slovénie, qui confirme sa qualification pour l’Euro, onze ans après son indépendance. Privés de compétition, pour cause de qualification directe, les champions du monde français ont dû se contenter de matches amicaux pour entretenir la dynamique d’un groupe bien rodé. Cette équipe de gagneurs a peut-être péché par manque de motivation en concédant trois défaites (Espagne, Australie, Chili).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *