Les pugilistes marocains en finale

Les pugilistes marocains en finale

Nos deux boxeurs marocains qualifiés en finale sont sur la bonne voie. Il ne leur reste plus à disputer qu’un seul match chacun pour décrocher la médaille d’or. Ait Bigrade (54kg) a obtenu son billet de passage en battant le Gabonais Eric Christian aux points tandis que Miloud Ait Hami (69 kg) a surclassé le Français Jaouad Chiguer aux points (deux rounds à un).
Quant à Redouane Bouchtouk (48 kg) et Mohamed Idrissi (60 kg), ils ont quitté ce satde des compétitions après avoir été battus respectivement par le Français Noureddine Ouba Alli (aux points) et le Tunisien Saber Al Kissi après abandon du Marocain au 2ème round suite à une blessure à l’épaule.
L’autre boxeur marocain Adil Bella (64 kg), qualifié lundi, devait disputer la finale hier mercredi contre le Français Vassili Alex.
Dans une déclaration à la MAP, le président de la délégation marocaine et membre fédéral, Abderrassoul Zerrouki, a indiqué que l’équipe nationale participant aux jeux avaient passé des stages de concentration au Maroc et à l’extérieur dont un dernier stage en Tunisie sous la direction d’un expert de la fédération internationale de boxe.
La sélection participant à ces jeux comprend des pugilistes expérimentés ayant pris part à des compétitions continentales et régionales et d’autres qui entament leur carrière, a ajouté le responsable marocain.
Selon M. Zerrouki, le niveau technique des compétitions est relevé surtout chez les boxeurs français et roumains qui participent dans différentes catégories ainsi que les Africains notamment les Sénégalais, les Gabonais, les Tunisiens et les Egyptiens.
L’équipe nationale aspire à remporter des médailles. La qualification de six boxeurs pour les quarts de finale est une grande réalisation, a-t-il noté. Rappelons que le Maroc avait remporté mardi huit médailles, dont trois en or dans les épreuves d’athlétisme. Yassine Bensghir a remporté la médaille d’or du 800 m avec un chrono de 1:47.11, alors que son compatriote Abdelkrim Khoudri s’est adjugé la médaille de bronze parcourant la distance en 1:49.52. La médaille d’argent est revenue au Sénégalais Assane Diallo avec un chrono de 1 :49.10.
En 3000 m steeple, la victoire est revenue à l’athlète marocain Hamid Ezzine avec un temps de 8 :52.73, suivi de son compatriote Abderrahman Moatassim en 9:01.03. La médaille de bronze de l’épreuve est revenue au Français Nourdine Gezzar avec 9:08.33. Au terme de cette troisième journée, le Maroc dispose d’un total de 15 médailles (4 or, 6 argent et 5 bronze). Dans une déclaration à la MAP, le directeur technique national d’athlétisme, Aziz Daouda, a exprimé sa satisfaction pour les résultats réalisés par les athlètes marocains lundi et mardi, soulignant que ces performances ont été attendues. Le Maroc aurait dû remporter une médaille en triple saut (dames) et en saut en longueur, mais les athlètes ont été un peu perturbés le premier jour, a ajouté M. Daouda qui a fait remarquer que ces résultats inciteront les autres athlètes en lice dans d’autres épreuves.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *