Ligue des Champions d’Afrique: Al Ahly et le Wydad dos à dos en finale aller

Ligue des Champions d’Afrique: Al Ahly et le Wydad dos à dos en finale aller

Face au redoutable représentant égyptien, le Wydad était vigilant. Cependant, il a été surpris par un premier but éclair qui a véritablement chamboulé la donne des deux coachs.

 

Les rues étaient presque désertes samedi soir et les cafés affichaient complet en raison du match opposant en Alexandrie le Wydad de Casablanca à Al Ahly d’Egypte en finale aller de la Ligue des Champions d’Afrique.

On n’avait d’yeux que pour cette rencontre tant attendue par les Marocains en général et les Wydadis en particulier. En effet, le club marocain octogénaire, l’un des plus historiques de la scène continentale, n’a goûté au sacre africain qu’une seule fois. C’était en 1992 aux dépens d’Al Hilal (Soudan). Depuis, il est à la recherche infinie d’une deuxième étoile, dont l’éclat s’est accru cette saison. L’occasion se présente aujourd’hui pour enrichir le palmarès. Face au redoutable représentant égyptien, le Wydad était vigilant. Cependant, il a été surpris par un premier but éclair qui a véritablement chamboulé la donne des deux coachs.

Moamen Zakaria avait ouvert rapidement la marque, dès la 3e minute, pour Al-Ahly, le club le plus titré du continent avec huit couronnes.

Mais l’attaquant du Wydad Achraf Bencharki, déjà double buteur face à l’USM Alger en demi-finale retour (3-1), égalisait à la 16e minute et malgré la nette domination d’Al-Ahly, les Egyptiens ne parvenaient pas à reprendre les commandes. Les minutes se suivent et se ressemblent. Elles ont connu un repli défensif du Wydad et des raids incessants des locaux. Le match retour se déroulera le week-end prochain, le 4 novembre à Casablanca, où le Wydad a remporté ses six matches de Ligue des champions cette saison, notamment en quarts de finale où il a gagné 1-0 pour éliminer le tenant du titre, les Sud-Africains de Mamelodi Sundowns.

C’est dans leur antre d’ailleurs que les Rouges se montrent dangereux. Le Complexe Mohammed V est réputé pour son ambiance électrique et festive qui coupe les jambes aux adversaires. A en juger par les derniers matches de la sélection nationale contre le Gabon (3-0) ou encore WAC- USMA d’Alger (3-1). Pour arriver à leur fin, les hommes de Houcine Ammouta doivent se défaire de l’ogre africain, le redoutable octuple champion d’Afrique, Al Ahly d’ Egypte. Grand habitué de ce genre de rendez-vous, les Egyptiens ont surclassé l’ESS en demi-finale (6-2).

Le Wydad est certes beaucoup moins titré que son opposant, mais le rêve de remporter le Graal prend de plus en plus forme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *