Ligue des Champions : L’AS Rome en quête d’une nouvelle «Rimonta» face à Liverpool

Ligue des Champions : L’AS Rome en quête d’une nouvelle «Rimonta» face à Liverpool

Une victoire 3-0 et une nouvelle «rimonta»? Le mode d’emploi est connu puisque l’AS Rome a réussi l’exploit au tour précédent face à Barcelone. Mais la tâche s’annonce encore plus compliquée ce soir face à Liverpool, qui dans le sillage de Salah a toutes les raisons de croire à sa première finale de Ligue des Champions depuis 2007.

«La Rimonta? Ceux qui n’y croient pas peuvent rester à la maison. Mon slogan c’est «moi j’y crois» et je le répète tous les jours aux joueurs. Il va y avoir plus de 60.000 personnes, comment pourrait-on ne pas y croire? Moi j’y crois. On est en demi-finale, mais on ne s’en contente pas», a résumé l’entraîneur romain Eusebio Di Francesco.

Le fait d’avoir déjà renversé le Barça en quart de finale sur un score qui leur offrirait la finale (3-0 après une défaite 4-1 au Camp Nou) aide probablement les Giallorossi à penser que le 5-2 du match aller n’est pas rédhibitoire.

La semaine entre les deux manches, marquée par un convaincant succès 4-1 en championnat contre le Chievo Vérone, a donc été mise à profit pour convoquer tous les signaux positifs.

La Roma s’est ainsi souvenue qu’elle n’avait toujours pas encaissé le moindre but à domicile cette saison en Ligue des Champions, malgré les visites de clients du calibre de l’Atletico de Madrid, de Chelsea ou de Barcelone. Mais Liverpool de son côté peut s’appuyer sur une statistique tout aussi impressionnante: 20 buts marqués en six déplacements européens cette saison, en comptant le barrage. Et quoi que fasse Liverpool, les Romains devront marquer, beaucoup. «On doit repartir de la fin du match aller», a expliqué l’attaquant Schick, en référence aux dix dernières minutes lors desquelles les Romains ont inscrit à Anfield les deux buts de l’espoir. «On a vu que derrière, ils ne sont pas aussi forts qu’en attaque», a ajouté le talentueux tchèque. Avec deux buts somptueux et deux passes décisives, Salah a réussi un match aller monstrueux et confirmé qu’il évoluait actuellement au niveau d’un Ballon d’Or en puissance.

En somme, le spectacle est assuré et le suspense maintenu jusqu’au coup de sifflet final.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *