Ligue des champions : Le Real, bourreau du Dinamo Zagreb, s’assure la première place

Ligue des champions : Le Real, bourreau du Dinamo Zagreb, s’assure la première place

Le Real Madrid a écrasé le Dinamo Zagreb (6-2) avec notamment un doublé de Benzema, s’assurant définitivement la première place du groupe D de la Ligue des Champions, mardi, au stade Santiago-Bernabeu, pour la 5e journée de la phase de poules. Après cette victoire fleuve, les Merengues qui émargent désormais à 15 points ont complètement décroché l’Ajax Amsterdam et Lyon, aux prises pour la deuxième place du groupe. Un Real Madrid qui a débuté avec la «French connection» au complet (Benzema, Lassana Diarra et Varane) et une association Benzema-Higuain inédite a balayé un Dinamo Zagreb tout juste bon à jouer les sparring partners. En dépit de l’absence de plusieurs titulaires habituels (Casillas-Ronaldo-Khedira), les Merengues se sont montrés insolents de facilité, et même euphoriques dans la première demi-heure de jeu.  Benzema ouvrait ainsi le bal d’un plat du pied droit après un joli une-deux avec Özil (1-0). Pour le Français, le festival commençait tout juste: il servait le deuxième but à Callejon (7), puis s’offrait un doublé en deuxième période sur une combinaison de grande classe avec Higuain (66e), 6-0. L’ancien Lyonnais, en verve mardi, aurait même pu inscrire le but de l’année sur un enchaînement sombrero-ciseau qui s’échouait sur la barre transversale (83e). L’ailier droit Callejon a lui aussi signé un doublé puisque non content d’avoir marqué sur la passe de Benzema, il récidivait sur un long ballon de Varane (49, 5-0). Higuain a quant à lui signé un exploit personnel en crochetant dans la surface le défenseur Cufré avant de piquer le ballon entre le poteau droit et le gardien adverse (14e, 3-0). Enfin, Özil y est aussi allé de son but en concluant victorieusement une action initiée par une frappe d’Higuain repoussée par le gardien (20e, 4-0). Aux abois, les visiteurs croates n’ont pu sortir la tête de l’eau qu’en toute fin de match, le Real relâchant alors sa concentration. Sur un centre venu de la gauche, Beqiraj prenait le meilleur sur Varane et marquait de la tête (81e, 6-1) avant que Tomecak ne mette lui aussi un peu de baume sur les plaies du Dinamo (90e, 6-2).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *