Londres : Un match risqué

Selon la presse, des groupes de hooligans et d’extrémistes ont menacé de "venger" les attentats qui ont frappé le 7 juillet Londres en s’en prenant à des musulmans.  "Toutes les options sont évaluées", a indiqué mardi matin un porte-parole de Millwall à l’AFP, ajoutant simplement qu’un communiqué serait émis plus tard dans la journée. L’équipe iranienne, en pleine forme comme le montre sa qualification pour le Mondial-2006 en Allemagne, compte deux autres matches au programme de sa tournée en Angleterre, le premier samedi prochain à Londres contre Queens Park Rangers (2e div.) et le second à Portsmouth (1re div.), le 6 août, qui sont tout deux maintenus. La rencontre face à Millwall, à laquelle 10.000 supporteurs iraniens comptaient assister, est considérée comme plus risquée, étant donné la réputation du club.
Dans une décision sans précédent, la Fédération anglaise de football avait condamné l’an dernier Millwall pour le comportement raciste de certains de ses supporteurs.  Le club londonien avait reçu une amende de 25.000 livres (36.000 euros) et avait été obligé de fermer son stade au public pour un match majeur à domicile, en cas de récidive. "La préoccupation du club n’est pas au niveau de la sécurité à l’intérieur du stade mais plutôt liée à la crainte de voir des groupes aux opinions extrémistes profiter de l’occasion pour causer des problèmes", a fait valoir un porte-parole du club au Gardian. La police a pour sa part estimé qu’"il n’y avait pas pire timing" pour ce match. "On ne s’y serait pas opposé, mais cela aurait été très difficile", a expliqué un porte-parole.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *