Lyon : John Carew retrouve la forme

Le Norvégien John Carew, auteur du but de la victoire de l’Olympique lyonnais contre Nancy (1-0), dimanche au stade de Gerland pour le match au sommet du championnat de France de football contre Nancy, 3e, retrouve la forme après une longue éclipse.
Le joueur, blessé à la cuisse droite, il y a deux mois et demi, n’avait plus marqué depuis le 23 avril dernier contre Monaco, rencontre perdue (2-1) par un Lyon déjà assuré de son cinquième titre de champion de France.
Il attend d’être de nouveau sollicité à la pointe de l’attaque lyonnaise, mercredi face au Dynamo Kiev pour la 4e journée de la 1re phase de la Ligue des champions (Gr.E) mais sans aucune certitude. «J’espère. Nous allons voir selon les entraînements», se contente-t-il de dire. «Je suis très content de ce but et de cette victoire qui nous donnent onze points d’avance sur le 2e. Ces trois points sont importants. C’est toujours bien pour la confiance», se félicite-t-il dans un français très compréhensible. «Je suis sorti à la fin car je commençais à souffrir de crampes. Je suis quand même resté deux mois sans jouer», rappelle-t-il.
Arrivé à l’OL en juin 2005 en provenance du Besiktas Istanbul (1re div.turque), pour un transfert de 7,265 millions d’euros, John Carew, international norvégien, également passé par Rosenborg Trondheim (1re div. norvégienne), le FC Valence (1re div. espagnole) et l’AS Rome (1re div. italienne) a réalisé des débuts tonitruants sous le maillot lyonnais en inscrivant notamment sept buts sur ses huit premiers matches officiels. L’arrivée en août 2005 de l’international brésilien Fred en provenance du Cruzeiro Belo Horizonte (1re div. brésilienne) pour 15 millions d’euros a fait évoluer la situation, Carew jouant en alternance avec le Sud-américain.
Pendant que Fred, devenu vraiment l’avant-centre N.1, s’adaptait au football européen, John Carew a perdu le bel élan de ses débuts lyonnais.
La blessure du Brésilien contre Marseille, le 22 octobre, victime d’un claquage derrière la cuisse droite entraînant une indisponibilité jusqu’à la trêve, pourrait donc relancer le ""Grand"" John. Celui-ci a été titularisé contre Paris-Saint-Germain, mercredi en coupe de la Ligue, (victoire 2-1) mais sa performance a été sifflée par une partie du public de Gerland au moment de son remplacement par l’international espoirs Karim Benzema avec qui il est aussi en concurrence désormais. Ainsi, il n’est pas certain de débuter chaque fois en l’absence de Fred et notamment face au Dynamo Kiev. «Il y a Karim, un attaquant prometteur. C’est la force de Lyon de ne pas compter sur un seul joueur devant et d’en avoir au contraire plusieurs capables d’être décisifs», commente le Norvégien. «Après deux mois d’absence, il est difficile de rentrer au sein de l’équipe. Il me manque encore un peu de condition mais je travaille beaucoup et m’améliore chaque jour», dit-il estimant avoir été à 80% de ses moyens face au PSG, à 90% contre Nancy. «J’espère être à 100% pour mon prochain match», poursuit-il."Bien sûr, j’ai marqué mais je préfère avant tout que l’équipe gagne", assure John Carew, mettant en avant son esprit collectif. «Nous prenons les matches les uns après les autres et nous souhaitons bien évidemment faire tout notre possible pour gagner le prochain», conclut le Norvégien.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *