Maroc 2010 et les rouspétances égyptiennes

Maroc 2010 et les rouspétances égyptiennes

La surprise fut de taille pour les égyptiens qui assistaient à la finale de la Ligue des champions africains, disputée entre l’équipe locale d’Al Ismaili et le club nigérian d’Enyimba, vendredi dernier. Sur une grande banderole bien placée au milieu du stade figurait, en gras, Morocco 2010, en arabe face à une autre qui porte le même sigle en anglais !! Inattendu !! Ce qui n’a pas manqué d’irriter les nombreux spectateurs venus soutenir leur équipe. Une fois le coup d’envoi donné, le public semblait oublier l’incident en se concentrant sur le match. Les troubles qu’a connus la rencontre et les comportements anti sportifs qui ont caractérisé le déroulement de la finale perdue par les égyptiens ont créé un climat très hostile. Or, le déploiement des banderoles de la promotion de la candidature marocaine pour le mondial 2010 est «tout à fait normal et n’est nullement préjudiciable à la candidature égyptienne», comme l’a indiqué Mohamed Sigaoui, responsable de la promotion de la candidature égyptienne. Dans des déclarations à la presse locale publiées mardi dernier, M.Sigaoui a confirmé que chaque pays candidat au mondial peut exploiter tout événement sportif pour promouvoir son dossier. Il a expliqué que les responsables de la candidature marocaine avaient conclu un contrat avec le sponsor de la ligue africaine des clubs champions stipulant le déploiement de ses banderoles de promotion lors de l’ensemble des matches de cette coupe. Ce que ne voulaient pas comprendre le public et surtout le fils cadet du président égyptien qui a demandé à ce qu’une enquête soit ouverte pour connaître le vrai responsable de ce qu’il a qualifié de «scandale ». Alaa Moubarak, lors d’un contact téléphonique avec la chaîne satellitaire arabophone Dream a avoué : «je me demande qui est derrière ce scandale. Un pays qui compte organiser la coupe du monde et qui fait la promotion gratuite à un pays concurrent». Seulement, le responsable de la promotion de la candidature égyptienne a déclaré à la même télé que les Marocains ont chargé un homme du nom de Claude Darmon de leur dossier. C’est ce dernier qui a négocié la mise en place des banderoles de Morocco 2010 lors des toutes les finales des coupes africaines des clubs. Les Egyptiens sont d’ailleurs au courant de cet état de fait sans pour autant pouvoir faire quoi que ce soit pour contrer la présence de toutes traces de la promotion du dossier marocain. Ils ne pouvaient pas savoir au préalable que le club d’Al Ismaili atteindrait la finale. En plus, et toujours selon le même Sigaoui, la fédération égyptienne de football négocie actuellement avec le même sponsor le droit d’installer ses banderoles lors des matches des phases finales de la CAN 2004, prévues du 24 janvier au 14 février en Tunisie. Ignorent-ils que le pays organisateur est candidat au mondial 2010 ? Certainement non. Sauf que l’association Morocco 2010 compte bien négocier avec le même sponsor pour le même objectif que nos frères égyptiens. Si cela se trouve et que les banderoles marocaines soient également présentes dans les stades tunisiens, l’association 2010 aura marqué le coup en étant présente, à l’insu de tous, dans deux pays candidats.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *