Maroc-Côte d’Ivoire: Une rencontre amicale mais capitale

Maroc-Côte d’Ivoire: Une rencontre amicale mais capitale

Afin de peaufiner leur préparation pour le deuxième tour des qualifications pour le Mondial 2018 prévues en novembre, le sélectionneur national Badou Zaki a jugé utile et nécessaire de se mesurer à une équipe du même acabit, si ce n’est meilleur. Les négociations ont été bien menées et ont accouché de deux rencontres amicales de taille.

La première opposera aujourd’hui la sélection nationale à la Côte d’Ivoire au grand stade d’Agadir. Prévu initialement pour le jeudi 8 octobre, le match a été reporté au vendredi suite à une demande formulée par les Ivoiriens de reporter d’un jour la date de ce match amical. Une sollicitation acceptée par l’entraîneur national.

Inutile de s’étaler sur la solidité de cet adversaire reconnu pour sa force physique mais aussi mentale. Cela est dû au coach qu’il embauche et qui a été capable de redresser la barre à chaque fois que l’équipe rencontrait un obstacle. L’attaquant ivoirien Seydou Doumbia qui évolue au CSKA Moscou revient sur ce point et déclare que «la période que nous avons passée avec Hervé Renard était très positif. Il savait comment nous parler et on lui doit beaucoup.

Aujourd’hui nous sommes sous la houlette de Michel Dessuyer et nous restons optimistes».
Néanmoins, depuis la dernière Coupe d’Afrique des Nations, les Ivoiriens n’ont remporté qu’une seule de leurs quatre rencontres (2-0 contre Angola en amical en mars) faisant trois fois matchs nuls. Pire encore, ils n’ont marqué que trois buts. L’efficacité des Élephants serait-elle remise en doute ?  

Qu’à cela ne tienne, Badou Zaki a le compas dans l’œil. Conscient de l’état de santé de son adversaire du jour, il saura aligner l’équipe qui donnera du fil à retordre aux visiteurs. S’exprimant lors d’une conférence de presse, Zaki a indiqué que ce match, tout comme celui qui opposera lundi les Lions de l’Atlas à la Guinée, va permettre notamment, de mettre le doigt sur les points forts et les éventuelles faiblesses.

Zaki a également mis l’accent sur la nécessité de continuer à chercher des joueurs qui sont prêts physiquement et techniquement pour apporter un plus à la sélection marocaine en vue d’éviter les problèmes relatifs aux blessures et impulser une dynamique qualitative au Onze national. Dans ce sens, le directeur technique a convoqué 26 joueurs pour les deux rencontres. Dans la liste dévoilée par Zaki, Abderrazzaq Hamed-Allah fait son come-back après s’être absenté lors du match des Lions d’Atlas contre Sao Tomé. Younes Belhanda et Mohsine Metouali font également leur retour. Le meneur de Twente (Pays-Bas) Hakim Ziyech, fait quant à lui sa première apparition dans le groupe.

En dépit, du dernier classement de la FIFA qui positionne le Maroc et la Cote d’ivoire respectivement à la 80ème et 21ème place, l’équipe nationale a tout les atouts nécessaire pour battre son homologue ivoirienne et ne faire de ce classement qu’un simple chiffre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *