Meeting international Mohammed VI – Perche féminine : Des duels de haute voltige

Meeting international Mohammed VI – Perche féminine : Des duels de haute voltige

Le meeting pourra être le témoin d’un véritable come-back de la détentrice du record du monde de la perche féminine en salle avec 5,03 m

Les amateurs des épreuves techniques seront servis lors du Meeting International Mohammed VI d’athlétisme avec le gotha de la perche féminine prenant part à la 12è édition du meeting, 6è épreuve de la Ligue de diamant, prévue le 16 juin à Rabat. En effet, le spectacle est garanti avec ce choc des titans qui réunira Katerina Stefanidi, Sandi Morris, Jennifer Suhr et Anzhelika Sidorova. Stefanidi a pris un bon départ dans la Diamond League à Shanghai où elle a réalisé, sans véritablement forcer, un saut de 4,72 m pour terminer en tête de l’étape chinoise.

L’athlète grecque montre depuis le début de la saison qu’elle va jouer un rôle de premier plan cette année avec une progression qui augure d’une performance surprenante en terre africaine, au Maroc, avant de tenter de conserver sa médaille d’or aux Championnats du monde. Stefanidi, championne olympique et d’Europe, semble fin prête pour ce combat qui donnera une bonne idée de ce à quoi ressemblera la compétition aux Mondiaux du Qatar. De son côté, l’Américaine Sandi Morris, vice-championne olympique en 2016, a franchi 4,76 m pour son retour fin avril en compétition après huit mois d’absence.

Morris, vice-championne du monde 2017 en plein air et championne du monde 2018 en salle, n’était plus apparue en compétition depuis août dernier. A Rabat, Morris, qui avait dû se faire opérer de la cheville gauche en septembre 2018, sera appelée à confirmer sa bonne santé et son niveau de préparation pour les prochaines échéances.

L’Américaine, dont le record personnel est de 5 m, a remporté pour la quatrième année de suite le concours de perche des prestigieux Drake Relays, avec un bond de 4,76 m, avant de terminer 4ème au meeting de Shanghai.

Sa compatriote, Suhr, elle aussi championne olympique en 2012 à Londres, sera également de la partie. Le meeting pourra être le témoin d’un véritable come-back de la détentrice du record du monde de la perche féminine en salle avec 5,03 m, franchis en 2016 et qui est en tête des bilans mondiaux avec un remarquable 4,91m.

Pour compléter le top 4 mondial, réuni au complet dans la capitale marocaine, l’athlète neutre Anzhelika Sidorova, championne du monde en salle en titre, aura à cœur de confirmer des saisons en salle exceptionnelles aussi bien en 2018 qu’en 2019. La seule des quatre qui n’a pas encore commencé sa saison estivale sera sans aucun doute la quatrième mousquetaire d’un quatuor de charme qui risque bien de faire flamber le virage nord du complexe sportif Prince Moulay Abdellah.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *