Moghreb de Tétouan : Pierre Koko, un attaquant dans le vent

Moghreb de Tétouan : Pierre Koko, un attaquant dans le vent

Avec six buts en sept matches, l’attaquant du Moghreb de Tétouan (MAT), Koko Loti compte certainement mener la MAT vers un nouveau titre. Koko Loti, un jeune footballeur venant de rejoindre cette saison le Moghreb de Tétouan, prouve de jour en jour sa compétence et son assiduité. Malgré son jeune âge, Koko fait presque figure de vétéran. Lorsqu’on évoque Koko, ce sont souvent les mêmes qualificatifs qui reviennent : vitesse, fougue et courage de marquer.  Sur le terrain, Koko Loti attaque sans cesse.    Contacté par ALM, Koko Loti a déclaré: «Je suis très heureux d’être actuellement le meilleur buteur du championnat. Mais j’aimerais bien souligner que tout cela est grâce à Dieu et aussi à mon entraîneur qui me fait confiance, sans oublier mes coéquipiers qui fournissent des efforts considérables pour m’aider à concrétiser les occasions de marque en buts ». Pierre Loti koko est natif de Ebolowa au Cameroun le 18 janvier en 1986. L’attaquant du Moghreb de Tétouan a entamé sa carrière à l’ASEC d’Abidjan. C’est au sein de ce club qu’il avait fait ses premières prouesses dans le football. Aujourd’hui, Koko ne cache pas sa motivation pour gagner et progresser. Il entretient de bonnes relations avec ses coéquipiers. Après avoir étudié pendant deux années la psychologie en Iran, il  envisage de poursuivre ses études supérieures à l’université Soa au Cameroun. Pendant son temps libre, Koko aime écouter la musique et regarder les films américains. Il est aussi un passionné d’informatique. C’est également en 2008 qu’il a annoncé sa conversion à l’Islam sur la terre marocaine. Ce dribbleur est fier de cette appartenance religieuse dont il espère maîtriser les devoirs. Son entraîneur, Abderrahim Talib avait formulé à ALM que «une fois que j’ai été contacté par le président du MAT pour occuper le poste d’entraîneur, nous avons discuté à propos du développement du club. On a constaté que le MAT avait dépensé beaucoup d’argent sans arriver à un objectif satisfaisant. Nous avons décidé alors de s’orienter vers la formation des jeunes et l’amélioration des capacités techniques, tactiques et physiques des joueurs. Dans ce contexte, cette année, on a trouvé deux joueurs qui manquaient réellement à l’effectif. Il s’agit de l’attaquant de pointe Pierre Loti Koko.  Pour Pierre, il y a toujours une grande solidarité entre les coéquipiers de son club. Il a précisé : «mes coéquipiers et moi, nous combattons ensemble pour défendre les couleurs du Moghreb de Tétouan avec un grand amour et une grande  détermination».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *