Mondiaux-2007 : Les Vétérans et le chiffre 9

Dans l’ordre de la renommée, la Mozambicaine Maria Mutola, monument du 800 m, trône avec trois titres mondiaux (1993, 2001, 2013) et une médaille d’or aux Jeux de Sydney en 2000. A 35 ans, Maria de Maputo n’est d’ailleurs pas un monument en péril.
Elle court aussi vite qu’à 19 ans et, selon son manager Jeff Fund, peut prétendre à  une 6e médaille mondiale. L’Allemande Franka Dietzsch mène, à 39 ans, la liste des meilleures performeuses de la saison avec un jet à 68,06 m, de quoi lui laisser entrevoir un second titre mondial après celui de 1999 à Séville (Espagne) où, pour fêter  l’or, elle avait dansé autour de la piste. Sa présence rend moins amer pour l’Allemagne le renoncement du quadruple champion du monde Lars Riedel, 40 ans. M. Disque ne connaîtra pas de 9ème participation. Moins connue, la marcheuse portugaise Susana Feitor (32 ans) bouclera également ses 9ème Mondiaux.
Un de plus que la plus célèbre grand-mère de l’athlétisme, la toujours attrayante Merlene Ottey (47 ans). Jamaïcaine au temps de sa gloire, Merlene, athlète le plus médaillée de l’histoire des Mondiaux (14!), ne s’intéresse plus au temps depuis que, affaire de coeur, elle  revêt le maillot slovène.
Chez les messieurs, la palme de l’assiduité revient au marcheur canadien Tim Barrett, également 9 Championnats du monde à son actif. Qui prétendra que la marche ne conserve pas?  

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *