Nawal El Moutawakil veut investir dans l’élément humain

Nawal El Moutawakil veut investir dans l’élément humain

La ministre de la Jeunesse et des Sports, Nawal El Moutawakil, a souligné l’importance pour les Fédérations sportives d’investir dans l’élément humain, qui représente le véritable capital pour la réalisation du développement escompté, afin de relever les défis de l’avenir.
La ministre, qui s’exprimait lors d’une rencontre vendredi à Rabat avec les présidents et représentants des fédérations sportives nationales, a indiqué que les efforts sont actuellement axés sur la mise en œuvre du décret instituant le diplôme d’Etat pour les entraîneurs sportifs à partir de la saison prochaine, eu égard à son importance en matière d’organisation de la profession d’entraîneur.
A cet égard, la ministre a appelé les cadres des Fédérations sportives à coordonner leurs efforts avec le comité scientifique à l’Institut royal de formation des cadres pour développer la recherche scientifique dans le domaine du sport et élaborer des programmes de formation continue en faveur des cadres administratifs, techniques et sportifs des Fédérations afin d’accompagner les développements survenus dans le domaine sportif.
Elle a aussi appelé à accorder un intérêt particulier au volontariat et au recrutement d’un grand nombre de volontaires d’un haut niveau, et ce en faisant du Centre Moulay Rachid des sports, à partir de l’année prochaine, un pôle d’excellence sportive, qui assure les conditions nécessaires pour la formation sportive, les entraînements et le suivi médical, en vue notamment de préparer les prochaines échéances au niveau international, en particulier les Jeux Olympiques de 2012.
Le ministère de la Jeunesse et des Sports poursuivra ses efforts pour améliorer la performance des centres de préparation existant, aussi bien le centre de Belle-vue, qui abrite le handball et le volley-ball, le centre de Maamoura de football, le centre national de basket-ball et le centre national de l’athlétisme ainsi que pour consolider les initiatives visant la création d’unités de préparation des sportifs au niveau régional, a-t-elle ajouté. Et de souligner que le développement de la compétitivité du système sportif passe par l’élargissement de la base des pratiquants aux niveaux local et régional et par l’encouragement des catégories de jeunes, relevant que le ministère se penche actuellement sur la création d’une Fédération royale de sports pour tous. La ministre a incité les fédérations à faire du sport un produit «commercialisable» afin d’attirer de nouveaux sponsors et d’assurer des ressources financières additionnelles, à mener des initiatives ambitieuses et à développer les relations de partenariat et de coopération en particulier avec les ministères de l’Education nationale, de l’Intérieur et de la Santé. Elle a évoqué, par ailleurs, les moyens de lutter contre la violence dans les stades et le dopage, soulignant à ce propos qu’il sera procédé à la préparation d’un projet de loi pour la création d’une agence nationale de lutte contre le dopage et de d’autres projets de loi pour lutter contre la violence dans les stades. La ministre a annoncé, à l’issue de cette rencontre à laquelle ont assisté les présidents et représentants des Fédérations nationales, le représentant du Comité olympique national et le directeur des sports au ministère, qu’une cérémonie sera organisée le 28 décembre courant pour célébrer le 50ème anniversaire de la création de la première fédération sportive au Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *