Nul précieux de l’USM d’Alger à Casablanca

Zéro partout a été le résultat de ce duel maghrébin, disputé samedi en nocturne au Complexe Mohammed V de Casablanca et comptant pour les demie-finales de la Coupe des vainqueurs de Coupes. Les tentatives des hommes d’Oscar Fullone n’ont pu ébranler une défense algéroise bien soudée, malgré le pressing exercé tout au long de la rencontre.
Dès le début de ce match, officié par un trio burkinabé, les joueurs wydadis ont pris d’assaut le carré adverse. Les troupes du coach algérien, Ali Ferhani, bien en place, se sont repliées en défense et ont opté pour des contre-attaques rapides et des infiltrations par les flancs, notamment par le trio Bilal Dziri, Omar Amour et Slim Laribi.
Orphelins lors de cette rencontre de Benchrifa, Kadouri et Rabie Lafoui, les casablancais n’avaient d’autre choix que de tirer de loin. Des tirs infructueux qui n’ont pas inquiété le keeper algérois. La surprise allait être créée à l’autre bout du terrain. En effet, Tarek Jarmouni a pu sauver ses filets à plusieurs reprises, notamment à la cinquième et 30ème minutes de jeu. Des actions menées essentiellement par Bilal Dziri qui ne parviendra pas à tromper la vigilance du portier wydadi.
Pour tout commentaire sur cette première mi-temps de jeu, l’entraîner du WAC, Luis Oscar Fullone, a argué le manque d’expérience de ses poulains. « Nous avons disputé le match d’aujourd’hui avec six joueurs sans expérience», a-t-il affirmé.
Le pressing des rouge et blanc allait se maintenir en seconde période. Même scénario que les 45 premières minutes de jeu, le wydad repartait à la recherche d’un but, notamment par le biais de Lansri et Boujemâa Kassab. Même résultats également, des actions infertiles que les joueurs n’ont pu transformer en buts. Epaulé par un public venu nombreux encourager son équipe, le Wydad allait multiplier les occasions, mais butait à chaque fois contre une équipe algéroise qui compte parmi les meilleures d’Afrique. «La rencontre était formidable. (..) Je suis satisfait du résultat de ce match disputé face à une équipe homogène au niveau du milieu du terrain, mais avec des failles au niveau de la défense», a commenté le coach algérois Ali Fergani, en fin de rencontre.
Munie d’une défense compacte, l’équipe de l’US d’Alger a bien su gérer son déplacement à Casablanca. «En match retour, qui sera facile, nous allons chercher la victoire pour arracher le billet de la finale». Des propos clairs de Fergani qui ne cachent pas la détermination de l’équipe de la capitale d’avoir le dernier mot lors de ce duel maghrébin. Les wydadis ont donc du pain sur la planche pour ce match retour prévu le 18 octobre prochain à Alger. Le moral des troupes est au beau fixe, il ne leur reste maintenant que de trouver cette combinaison tactique efficace qui leur permettrait d’arracher le billet de qualification à la finale au stade « 5 Juillet » à Alger. Une mission que Fullone remplira avec optimisme. «Nous fondons de grands espoirs sur le match-retour. Nous sommes dans l’obligation de remédier à toutes les failles de notre équipe pour être à la hauteur lors de la prochaine rencontre », a-t-il conclu. La seconde demi-finale de cette Coupe des clubs vainqueurs de Coupes a mis aux prises dimanche Ashanti Kotoko du Ghana au club de l’AS Police du Congo, rappelle-t-on.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *