Objectif : la finale

Objectif : la finale

Ce week-end, les amateurs de la grosse balle orange sont au rendez-vous avec les demi-finales retour de la Coupe du Trône édition 2003-2004. Traditionnellement, les matches de la Coupe et surtout à ce stade de la compétition sont toujours très difficiles et accrochés. Les rencontres MAS-FUS et ASS-Raja risquent de ne pas faire exception à la règle. A Fès, dans la salle du 11 janvier, le MAS attend de pied ferme le FUS de Rabat. Une rencontre qui promet ! L’opposition entre les fussistes qui ont les dents de plus en plus longues et les Massaouis qui sont sûrs d’eux et pratiquent un jeu aéré et solide risque d’être de toute beauté. Seulement Driss Ghissassi doit alterner ses tactiques de jeu en fonction de son adversaire qui dispose d’un coach des plus rusés du championnat national ou encore isoler par un traping strick les deux tireurs du FUS, Merouane Moutalibi et Adil Baba. Ces derniers peuvent en effet à eux seuls faire la différence.
Partir au départ avec 17 points de retard est une situation lourde de conséquence, mais le MAS pourra compter sur le support inconditionnel de son public qui sans aucun doute va se déplacer en masse pour essayer de mener son club favori vers la victoire tant convoitée. À l’opposé, le FUS de Rabat est conscient de l’enjeu auquel il sera confronté. Les 17 points acquis au match aller par les Rbatis semblent suffir à leur manager. L’objectif de ce dernier serait de gérer cet acquis à sa guise et de la manière la plus confortable pour éviter tous les risques pouvant compromettre le passage de son équipe en finale. En tout état de cause, les deux formations ont déjà fait preuve de leur talent. D’ailleurs, les observateurs s’attendent à un match musclé mais surtout à voir un basket-ball agréable, intelligent et offensif. Sans toutefois oublier le rôle de l’arbitrage qui est primordial dans de telles situations.
Le match de Rabat qui va mettre aux prises l’ASS au Raja de Casablanca n’est pas de moindre importance. L’enjeu est aussi de taille avec un seul objectif pour les deux équipes, atteindre la finale. Ce qu’on a dit du FUS s’applique également pour le Raja qui effectuera le déplacement à la capitale administrative avec dans sa besace 14 points de différence, acquis très difficilement lors du match aller dans la salle du complexe sportif Mohammed V.
Le coach des Vert et Blanc est conscient que cette marge n’est pas immunisante contre une éventuelle défaite synonyme d’élimination. A ce propos, Mustapha Tazaroualt coach du Raja a pris toutes ses dispositions pour absorber dès le début de la rencontre toutes les ambitions de son collègue Saïd Bouzidi de l’ASS.
Ce dernier devra repenser son organisation au niveau de la récupération aussi bien offensive que défensive et d’éviter de faire confiance à ses brillantes individualités qui ne sont pas toujours payantes. Quoi qu’il en soit, le jeux ouvert et rageur ne manquera pas d’épater le public présent dans la salle Ibn Yassine de Rabat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *