Ouverture d’une enquête sur la bousculade d’Abidjan

Ouverture d’une enquête sur la bousculade d’Abidjan

La FIFA a ordonné une enquête sur un mouvement de foule qui a fait au moins 19 morts et 132 blessés à Abidjan en marge d’un match de qualification à la Coupe du monde entre les «Eléphants» ivoiriens et le Malawi. Dans un bref communiqué publié lundi, la Fifa dit avoir demandé à la Fédération ivoirienne de football et aux autorités locales d’«établir l’enchaînement des événements qui se sont produits devant le stade avant le match». «Une fois reçu ce rapport, la Fifa sera en mesure de faire de nouveaux commentaires et de poursuivre les efforts pour veiller à ce que des événements aussi tragiques ne se reproduisent pas», ajoute-t-elle. La bousculade d’Abidjan a été provoquée par l’écroulement d’un pan de mur alors que des supporters sans billets forçaient une entrée du stade Houphouët-Boigny, qui peut accueillir 45.000 spectateurs. Le gouvernement de la Côte d’Ivoire a fait savoir lundi qu’il tenait une réunion de crise afin de déterminer les responsabilités dans la catastrophe. Bien que la Fifa s’efforce de faire améliorer les infrastructures de football sur le continent, la bousculade d’Abidjan est le second incident de ce type enregistré en Afrique dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2010, qui aura lieu en Afrique du Sud. En juin, huit personnes avaient trouvé la mort dans un mouvement de foule au Liberia, où des spectateurs s’étaient bousculés pour entrer dans un stade de Monrovia déjà bondé à l’occasion d’un match entre le Liberia et la Gambie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *