Pour la suprématie du foot

Les deux clubs casablancais auront la lourde tâche de défendre les couleurs marocaines sur deux fronts des compétitions africaines de football. Ce sera le WAC qui, en demi-finale de la Coupe des coupes, ouvrira le bal samedi à 19h00 au Complexe Sportif Mohammed V. Les Rouge et Blancs recevront l’USM d’Alger, qui reste sur une impressionnante victoire face (8-2) à l’US Transfoot de Madagascar en quart de finale. Le Wydad de Casablnca prend ce derby maghrébin très au sérieux. Et mercredi, un public record, estimé à plusieurs milliers de personnes, a assisté aux entraînements.
Une trentaine de joueurs ont participé à cette séance, sous la houlette d’Oscar Fullone qui leur a fait faire quelques exercices physiques puis a partagé le groupe en trois. Et suite à cette séance, l’équipe probable sera composée de Jermouni, Abrami, Louissi, Talha, Lansri, Madihi, Ousiagh, Ait Laarif, Oumansour, Boujemaâ et Mabrouk. Des corrections peuvent bien sûr être apportées à cette formation. La séance de mercredi s’est terminée par des penalties. Une autre séance d’entraînements s’est déroulée jeudi après-midi. L’autre demi-finale opposera l’Asante Kotoko du Ghana aux Congolais de l’AS Police.
En Ligue des Champions, les Diables Verts du Raja de Casablanca, premiers de leur poule avec 9 points, accueilleront leur dauphin, le tout puissant Mazembe de la République Démocratique du Congo, qui totalise sept points. Un duel difficile, avec à la clé une qualification quasi assurée pour le vainqueur. C’est dire que ce cinquième tour revêt une importance extrême pour le Raja. D’ailleurs, Walter Meuuws, le coach des «Verts», estime qu’il s’agit d’une rencontre «vitale» et met un peu la pression en affirmant qu’il n’y a pas d’autre alternative à la victoire qui mettrait le Raja définitivement à l’abri. « Notre adversaire est considéré parmi les équipes les plus puissantes de ce groupe. Preuve en est, sa victoire sur le Raja au match aller. Mais fort de son public festif et de son célèbre slogan «Dima-Dima Ra-ja!», le onze des Vets, avec ses Chadli, Zakaria Abboub, Amine Rbati, Hicham Aboucharouane, Mohamed Foulouh, François et Jrindou saura faire parler la poudre et se transcender pour venir à bout de son terrible adversaire.
Les Egyptiens d’Al-Ahly, tenants du titre 2001, jouent dimanche à Dakar contre la Jeanne d’Arc un match où la défaite sera pratiquement synonyme de renoncement aux demi-finales de l’édition 2002 de l’épreuve. Seuls les deux premiers de chacune des deux poules étant retenus pour les demi-finales, la Jeanne d’Arc, serait éliminée en cas de défaite. Battu, Al-Ahly devrait compter sur une victoire du Raja pour conserver un mince espoir lors de la dernière journée.
A deux journées de la fin, Cairotes et Sénégalais occupent en effet les deux dernières places du groupe 1 avec, respectivement, 4 et 3 points. Bien loin du leader, le Raja Casablanca et du Tout Puissant Mazembe. Les Egyptiens d’Al-Ahly, tenants du titre 2001 en Ligue des champions, jouent dimanche à Dakar contre la Jeanne d’Arc un match où la défaite sera pratiquement synonyme de renoncement aux demi-finales de l’édition 2002 de l’épreuve.
Seuls les deux premiers de chacune des deux poules étant retenus pour les demi-finales, la Jeanne d’Arc serait éliminée en cas de défaite. Battu, Al-Ahly devrait compter sur une victoire du Raja pour conserver un mince espoir lors de la dernière journée. En tout cas, la tâche des deux clubs casablancais ne s’annonce pas aisée et l’apport du public bidaoui sera certainement déterminant pour la victoire et du Wydad et du Raja. Une victoire qui les rapprochera davantage d’un sacre africain objet de toutes les convoitises.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *