Quand la psychologie accompagne la pratique sportive

Sous l’égide de la fédération royale marocaine du sport scolaire et le Comité nationale olympique. L’association marocaine de psychologie du sport (AMPSYS) organise du 02 au 05 juin à Marrakech, son premier congrès International de psychologie du sport sous le thème «Introduire la psychologie du sport en Afrique». La cérémonie d’ouverture a eu lieu mercredi dernier et a été marquée par l’allocution du Dr. Abderrahim Baria, président du congrès, au cours de laquelle, il a mis l’accent sur le rôle si important de la psychologie. Les domaines technique et tactique sont certes majeurs, mais la présence de la psychologie au sport est impérative, voire urgente, a précisé Dr. Baria. Et d’ajouter que l’organisation de ce congrès au Maroc rentre dans le but de promouvoir, stimuler et encourager cette discipline qui reste malheureusement méconnue, si non négligeable, dans le milieu sportif marocain. Quant à l’objectif fixé par son association, le praticien a réaffirmé qu’il comptait interpeller le CIO pour l’organisation du Congrès international à Marrakech en 2009.
Dans son intervention, le président de la Société internationale de la psychologie du sport (ISSP), Dr. Keith Hensche, a souligné que l’organisation par l’association marocaine de ce congrès est un événement majeur. Il s’est félicité de l’engagement de cette dernière pour promouvoir la psychologie au sport. Son apport est considérable dans l’effort athlétique, a-t-il conclu. Pour sa part, Fouzia Benabide, au nom du ministre de l’Education nationale, a précisé que l’optimisation de la performance sportive scolaire ne peut pas se réaliser sans la contribution de la psychologie. La concentration est l’ingrédient essentiel à tout apprentissage sportif, a-t-elle ajouté. Pour conclure, la déléguée a rappelé que la direction du sport scolaire au ministère est consciente quant au rôle prépondérant de cette étude scientifique qui renforce la qualité du sport. Les travaux de ce premier congrès, suivis par des personnalités scientifiques venant de différents pays à travers le monde, vont durer quatre jours et ils vont déboucher sur des recommandations.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *