Rabie Houbri : «Mon transfert au Raja est un pas vers le professionnalisme»

Rabie Houbri : «Mon transfert au Raja est un pas vers
le professionnalisme»


ALM : Vous avez signé avec le club du Raja, peut-on avoir plus de détails sur ce transfert?
Rabie Houbri: Effectivement, j’ai conclu mon transfert avec le club du Raja. J’ai toujours rêvé de joindre ce club. Après avoir passé une bonne période la saison dernière avec le Chabab Rif Al-Hoceima, j’ai signé officiellement pour les Verts un contrat de trois ans. Aujourd’hui, je vais commencer une nouvelle expérience avec un club qui a son poids au Maroc comme en Afrique. Je suis satisfait de ce recrutement.

Vous étiez convoité par plusieurs clubs du championnat national, pourquoi avez-vous opté pour le Raja ?
J’ai été sollicité par d’autres clubs du championnat, en l’occurrence, les FAR, l’Olympic de Safi, le Hassania d’Agadir, mais j’ai opté pour le club du Raja. Ce dernier est un club qui a un parcours prestigieux au championnat national et aussi au niveau africain. Je pense que tout joueur du championnat souhaite rejoindre le Raja pour développer ses compétences et ses tactiques de jeu. Mon transfert au Raja est un pas vers le professionnalisme. A présent au Raja, je pense que j’aurai plus de valeur et que je vais être facilement sollicité par d’autres clubs en Europe comme aux pays du Golfe vu la réputation du club.

Avez-vous rencontré M’hamed Fakher ? Que pensez-vous de cet entraîneur ?
Pour le moment je n’ai pas encore rencontré l’entraîneur M’hamed Fakher. Cependant, je trouve que ce coach a beaucoup d’expérience et qui a entraîné plusieurs clubs de calibre. Fakher a pu mener le Raja au titre de champion et ce, pour la dixième fois de son histoire.

Loin du Raja, que pensez-vous du comportement d’Adel Taârabt envers l’équipe nationale ?
Lors du match Maroc-Algérie, on a vu comment Bousoufa, un joueur aux grandes qualités et qui était au banc de touche, n’a pas contesté le choix de l’entraîneur . Pourquoi l’ a t-il laissé jusqu’à la deuxième mi-temps? Alors que Adel Taârabt, malgré son parcours prestigieux en Angleterre, n’a pas respecté les décisions du sélectionneur national qui sont indiscutables.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *