Rachid Ouali Alami : «Nous en avons déjà fini avec l’amateurisme»

Rachid Ouali Alami : «Nous en avons déjà fini avec l’amateurisme»


ALM : Quel bilan faites-vous après l’intégration des équipes du championnat national dans le monde du professionnalisme ?
Rachid Ouali Alami : Ce qu’il faut savoir c’est que le championnat professionnel qui a toujours été un objectif de plusieurs bureaux fédéraux est devenu une réalité dans la mesure où nous avons mis en place un cahier des charges pour les 16 clubs marocains de première division inspiré du modèle de la FIFA. Tous les clubs ont répondu favorablement à ces critères. Grâce à ce championnat professionnel, les clubs ont tous une licence professionnelle, qui permet aux clubs marocains de participer à toutes les compétitions africaines et internationales sans aucun souci. Pour le bilan, je trouve que c’est encore tôt pour évaluer le championnat puisque nous sommes encore à la cinquième journée.

Quand pourra-t-on dire que nous avons le même niveau que l’Europe?
Il ne faut pas comparer l’incomparable. Nous sommes encore loin d’atteindre le niveau des championnats européens. On a à peine commencé. Pour le moment nous essayons de nous imposer parmi les championnats arabes comme l’Egypte, l’Algérie ou encore la Tunisie, des pays qui possèdent déjà des clubs qui sont très largement supérieurs aux nôtres. Mais la satisfaction que nous avons enregistrée cette année est que nous avons deux clubs, à savoir l’équipe  du  Wydad et l’équipe du Moghreb de Fès, qui ont pu arriver au dernier carré de deux prestigieuses coupes africaines à savoir la Ligue des champions d’Afrique et la Coupe de la Confédération africaine. Donc c’est un bon signe pour le lancement de cette ligue professionnelle. Et je suis optimiste pour le football national notamment après la qualification de l’équipe nationale à la Coupe d’Afrique des Nations-2012.

Est-ce qu’on peut dire qu’on en a fini avec l’amateurisme dans les clubs et dans les mentalités ?
Nous en avons déjà fini avec l’amateurisme l’année dernière. Le championnat professionnel ( Pro-elite-1)est déjà mis en place pour les clubs qui ont répondu aux conditions du cahier des charges. Mais au niveau des mentalités, ce n’est pas une affaire de la fédération royale marocaine de football. Je crois qu’il il faut encore du temps pour faire évoluer les mentalités de beaucoup de personnes pas ici au Maroc mais dans le monde entier, mais comme j’ai déjà dit, cela ne concerne pas la fédération marocaine.

Et pour les actes de vandalisme dans les stades et les erreurs d’arbitrage?
Je tiens à vous rappeler que lors de la dernière Coupe du monde en Afrique du Sud, les erreurs d’arbitrage étaient plus que flagrantes et tout le monde en a souffert. Personnellement je fais partie des personnes qui disent que tant que le football existe les erreurs d’arbitrage existeront parce qu’elles en sont une partie intégrante et ce n’est pas question de professionnalisme.
Pour les actes de vandalisme, il existe aussi partout dans le monde. Il y a une nouvelle loi qui vient de sortir concernant les actes de vandalisme. Nous espérons que cela va disparaître petit à petit.

Y a-t-il du nouveau au niveau de la fédération de football ?
Dans deux semaines, la fédération royale marocaine d’athlétisme livrera les premiers autocars pour les équipes de première division.
C’est une grande réalisation fournie par le ministère et la fédération afin d’assurer le transport et faciliter le déplacement des équipes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *