Ronaldinho, un Brésilien à Barcelone

Ronaldinho, un Brésilien à Barcelone

«Le FC Barcelone a retrouvé un peu de son prestige perdu et espère amorcer un cercle vertueux, pour briller à nouveau en Espagne et en Europe». C’est en ces termes que le nouveau président du Barça, Joan Laporta, a commenté le transfert de la star brésilienne du football Ronaldinho. Le Barça renoue également avec des scènes qu’il avait perdues ces derniers temps. Des scènes monopolisées jusque-là par le seul Réal Madrid. En effet, ruée à l’aéroport, éclats de flashs, sollicitations d’interviews, supporters en délire devant le stade du club pour entrevoir la star… autant de scènes qui ont cruellement fait défaut au FC Barcelone, durant une bonne période où le club célèbre était plongé dans une grave crise sportive, financière et institutionnelle. Joan Laporta avait promis l’arrivée d’une grande vedette pour relancer le club. Après des semaines de souffrance et d’expectatives, il a réussi un coup de maître en attirant une étoile du football, Ronaldinho (23 ans), icône de l’équipementier Nike. Avec ce transfert hautement médiatisé, le moins que l’on puisse dire est que le club a définitivement disloqué l’étreinte du mauvais sort qui l’assaillait. En effet, Joan Laporta aura atteint là l’objectif numéro 2 de sa campagne électorale devant le mener à la tête du Barça. Second objectif, en effet, puisque Laporta avait basé ladite campagne sur le transfert de David Beckham dans les rangs du FC Barcelone, comme objectif principal. Le second était le transfert de Ronaldinho. Cependant, après que Beckham a été «raflé» par le réal Madrid, Laporta avait dû remettre les pendules à l’heure et se fixer comme objectif primordial le transfert de la star brésilienne. Une mission qu’il a, fort heureusement, menée à bon port. On imagine mal la tête de Laporta, par ricochet sa carrière, si jamais le club madrilène lui avait également subtilisé Ronaldinho.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *