Scoop: La FIFA ne reconnait pas l’AGO de la FRMF

Scoop: La FIFA ne reconnait pas l’AGO de la FRMF

Dans un communiqué publié ce vendredi par le Comité d’urgence de la FIFA, celui-ci annonce avoir décidé de ne pas reconnaitre le nouveau Comité exécutif de la FRMF.

« Le Comité d’Urgence de la FIFA a décidé ce 15 novembre 2013, de ne pas reconnaître les élections tenues par la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) le 10 novembre 2013. Cette décision a été prise en raison du non-respect par la FRMF de son devoir de respect des directives de la FIFA (art. 13, al. 1a des Statuts de la FIFA).

La FIFA a demandé à la FRMF d’adopter des statuts en conformité avec ses Statuts Standards avant d’organiser de nouvelles élections au cours du premier semestre de 2014. En attendant, le comité exécutif sortant sera chargé de diriger la FRMF.

La décision du Comité d’Urgence n’aura aucune conséquence sur l’organisation de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA qui se disputera au Maroc du 11 au 21 décembre 2013. »

Le comité exécutif sortant, présidé par Ali Fassi Fihri, serait donc chargé de gérer la fédération jusqu’à l’adoption de nouveaux statuts et jusqu’à la tenue d’une AGO au cours du premier semestre 2014.

Pour rappel, Ali Fassi Fihri, avait reconnu avoir été saisi à deux reprises par la FIFA dont le dernier courrier datait du vendredi 8 novembre, alors que la première correspondance remontait au 1er novembre, a-t-il indiqué.  

Dans son premier courrier, au ton plutôt conciliant, la FIFA demandait un report de l’AGO de la FRMF jusqu’au début 2014, c’est à dire à la fin de la Coupe du Monde des clubs accueillie par le Maroc. Aziz Fassi Fihri avait alors indiqué avoir répondu à ce courrier.

Mais dans sa dernière correspondance, la FIFA durcissait le ton et estimait que les nouveaux statuts de la FRMF ne répondaient pas aux exigences des statuts de la FIFA citant l’exemple des délégués qui disposent d’un nombre de voix différent. Encore une fois, la FIFA réitérait sa demande de reporter l’AGO de la FRMF… De son côté, Aziz Fassi Fahri a visiblement minimisé l’importance de cette demande et a admis ne pas avoir répondu à ce courrier celui-ci étant arrivé trop tard, le vendredi à 17h02 précisément, une heure où l’instance internationale de football est désertée par son personnel…

 On se demandait quelle serait la position de la FIFA après la tenue de l’AGO, on a maintenant sa réponse…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *