Un tournoi fructueux

Le WAC, section basket-ball, a organisé les 8 et 9 octobre le premier tournoi Mohamed Aziz Haddioui. Une compétition marquée par la participation de trois autres clubs (ASS, FUS et le MAS) qui entre dans le cadre des préparatifs pour la saison sportive 2006-2007. Haddioui Mohamed Aziz fut pendant de longues années président du WAC, section basket-ball, mais aussi l’un de ses principaux mécènes.
En 1957, l’année de la création du WAC, le club des «Reds» ne disposait pas de terrain propre. À l’époque, M. Haddioui avait aménagé sa villa située près du lycée Mohammed V en salle de basket-ball en bonne et due forme. D’où le tournoi qui vient d’être organisé à sa mémoire.
Le tirage au sort de ce tournoi a donné lieu à des rencontres de haut niveau puisque le WAC s’est mesuré au MAS, tandis que l’ASS s’est opposée au FUS de Rabat. Le premier match était fort passionnant. Au début, ni le WAC ni le MAS n’a pu creuser l’écart. Mais les dernières minutes de la partie ont été fatales pour les «reds» qui se sont vu devancer par le MAS. Score final de la rencontre 86-80 en faveur des Canaris.
La deuxième rencontre s’est déroulée sur le même scénario puisque l’expérience de l’ASS en compagnie de son omniprésent buteur Mustapha Didouch a prévalu en fin de parcours et qu’elle s’est traduite par le petit score de 61-55.
Le lendemain de ce tournoi, le match de classement devant opposer le WAC au FUS s’est soldé par la victoire des « Rouges et Blancs » sur le score de 64-44. La finale entre le MAS et l’ASS n’a pas tenu ses promesses faute de fraîcheur physique. Celle-ci a trahi l’équipe du MAS qui n’a pas pu tenir plus d’une mi-temps. Lors du premier quart-temps, les hommes de Diop Masemba (MAS) ont impressionné par leur jeu viril basé essentiellement sur les contres rapides et les tirs à mi-distance que leurs adversaires du jour n’ont pu maîtriser. Au terme de ce premier quart-temps, le MAS s’est imposé sur la marque de 17-11. Après la pause, la virulence des Fassis s’est atténuée puisque les hommes de Saïd Bouzidi, sous la conduite de Mustapha Didouch et Bouromis Zouheïr, ont dominé tous les débats (29-28 à la pause).
De retour des vestiaires, la supériorité tant physique que tactique des Slaouis s’est confirmée à l’orée du troisième quart-temps : 47-37.
Le quatrième quart-temps, la machine des corsaires est passée à la vitesse supérieure pour laisser les Canaris dans le rétroviseur. Score final : 70-44. «Le tournoi était fructueux. Nous avons un groupe homogène avec lequel on peut aller très bien, mais il nous manque un intérieur de qualité. On a affronté des équipes en phase préparatoire, c’est pourquoi on ne peut pas jauger de notre niveau actuel», a déclaré Saïd Bouzidi, coach de l’ASS.
Pour sa part, Diop Masemba, coach du MAS, a estimé que «ce tournoi a permis de calculer notre potentiel et de bien nos préparer pour la suite». «On va garder le même effectif avec l’apport de un ou deux joueurs nationaux avec lesquels nous sommes en négociation».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *