Une bien triste journée de la Botola Maroc Telecom : Accidents, émeutes, actes de vandalisme…

Une bien triste journée de la Botola Maroc Telecom : Accidents, émeutes, actes de vandalisme…

L’émulation que connaît le haut du tableau est palpitante. Le Hassania d’Agadir qui occupe la troisième place à trois longueurs seulement du leader n’a pas raté l’occasion de recevoir dans son jardin.

La 18ème journée de la Botola Maroc Telecom a été endeuillée par de terribles événements. Cinq supporters du Raja de Casablanca sont morts calcinés par les flammes dans un accident survenu dimanche sur l’autoroute reliant Casablanca à Marrakech.

Ils étaient en route pour suivre le match opposant les Verts aux représentants de la cité ocre. Celui-ci n’a non plus pas échappé à de graves incidents qui auraient pu dégénérer. Des actes de vandalisme perpétrés au Grand stade de Marrakech qui ont contraint l’arbitre Redouane Jayid à arrêter la rencontre pendant 5 minutes.

Pourtant, sur le gazon, le match n’avait connu aucune altercation pouvant être à l’origine de ces émeutes. Le Raja s’est facilement imposé par 3 buts à 0. Mouhssine Iajour a ouvert le score pour les Verts à l’heure du jeu, avant de revenir cinq minutes plus tard pour inscrire le deuxième but et s’échapper un peu plus loin dans la course des buteurs du Championnat (13 réalisations). Lema Mabidi a enfoncé le clou, en inscrivant le troisième but à la huitième minute du temps additionnel de la rencontre.

Ce résultat permet au RCA qui totalise 34 unités de talonner de près l’Ittihad de Tanger leader avec 36 points.

Ce dernier n’a pas fait dans le détail. Face à l’Olympique de Khouribga, l’IRT a surclassé son hôte du jour grâce aux deux réalisations des Tangérois inscrites sur pénalties par Mehdi Neghmi (38è) et Hugo (55è).

L’émulation que connaît le haut du tableau est palpitante. Le Hassania d’Agadir qui occupe la troisième place à trois longueurs seulement du leader n’a pas raté l’occasion de recevoir dans son jardin et contenter ainsi un large public qui croit dur comme fer à la consécration.

Face au RAC de Casablanca, les locaux ont cherché à se mettre rapidement à l’abri. Ils ont ouvert le score à la 6ème minute du jeu par le biais d’Abdelali El Khanboubi, avant de doubler la mise par Yassine Rami (39ème). Le RAC a réduit le score par Daho Guillaume Nicaise (63ème).

Le Hassania se maintient provisoirement à la troisième place avec 33 points en attendant le match qu’il disputera mercredi face à la Renaissance de Berkane et qui aurait peut-être des conséquences sur le classement du trio de tête.

Cependant, cette rencontre sera bien difficile pour la gazelle du Souss. La RSB n’a pas atteint son objectif, celui de ramener les points de la victoire du stade El Massira à Safi. La détermination de l’Olympic local était plus forte.

L’unique réalisation du match a été inscrite par Kamal Ait Lhaj à vingt minutes de la fin de la rencontre.

Cette victoire permet à l’OCS de rejoindre à la 7ème position le Chabab Rif d’Al Hoceima avec 25 points. Ce dernier ne s’attendait sûrement pas à ce que le réveil de son adversaire du jour se fasse exactement lors de cette rencontre. Le Chabab Atlas Khenifra dont la dernière victoire remonte à la 7ème journée face au Raja a surpris son adversaire du jour. La victoire étant dorénavant d’une importance vitale pour les Zayanis, il n’est pas vraiment sidérant de les voir sortir le grand jeu. C’est ainsi que le CAK a pris le dessus sur le CRA grâce à l’unique réalisation de la rencontre signée Ibrahim Elbaz.

Un succès ô combien important puisqu’il leur permet de totaliser 18 points et de quitter la zone de danger. Une zone qui connaît toujours les mêmes protagonistes, à savoir le RAC et le Moghreb de Tétouan.

Les dirigeants des Rojiblancos s’inquiètent de plus en plus. La situation du club va de mal en pis. Le dernier revers subi à Rabat contre le FUS (2-0) a enfoncé l’équipe dans la boue. Les chances de maintien parmi l’élite s’amenuisent de plus en plus.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *