Une fatwa dispense les joueurs de jeûne

Une fatwa dispense les joueurs de jeûne

Une haute autorité islamique égyptienne vient de prononcer une fatwa autorisant les footballeurs à déroger au jeûne du ramadan, provoquant la colère d’oulémas rigoristes et un rejet par les joueurs eux-mêmes, a-t-on appris mardi auprès de la Fédération égyptienne.
Cet édit religieux a été prononcé en vue de la Coupe du monde des moins de 20 ans qui se déroulera en Egypte à partir du 24 septembre, quelques jours après la fin du ramadan, afin que le jeûne n’affecte pas l’entraînement des joueurs de la sélection. Dar al-Ifta, une institution chargée de clarifier les principes religieux et d’énoncer des décrets, «a permis aux joueurs de rompre le jeûne», a déclaré à l’AFP le porte-parole de la Fédération égyptienne de football, Alaa Abdel Aziz.
Mais «les joueurs ont refusé. Ils insistent pour observer le jeûne», qui leur interdit pendant le mois de ramadan de boire et de manger du lever au coucher du soleil, a-t-il ajouté. Le porte-parole de Dar al-Ifta, Ibrahim Nigm, a expliqué que «si un joueur doit participer à des matches et que le jeûne affecte ses performances, alors il peut rompre ce jeûne».
La fatwa a provoqué la fureur du Front des oulémas d’Al-Azhar, connu pour ses options fondamentalistes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *