Automobile

Voitures électriques : Renault annule l’entrée en Bourse de sa filiale électrique Ampere

Annoncée depuis 2022 et prévue au printemps, l’introduction en Bourse de la filiale dédiée aux voitures électriques de Renault, Ampere, est finalement annulée, a annoncé lundi le groupe automobile français.

Il s’agit d’un revirement stratégique majeur pour Renault et d’un nouvel avertissement pour le secteur de l’électrique, qui, au delà de Tesla, peine à convaincre les investisseurs, au moment où les introductions en Bourse tournent au ralenti depuis près de deux ans. Et d’un revers pour le patron du groupe, Luca de Meo, nommé en juin dernier également PDG de la filiale et qui en a fait son fer de lance. Dans son communiqué, Renault justifie la décision par des «conditions de marché actuelles» qui «ne sont pas réunies pour poursuivre le processus d’introduction en Bourse et servir au mieux les intérêts de Renault Group, ses actionnaires et Ampere».

Mais surtout, Renault n’a pas besoin d’argent frais pour financer le développement d’Ampere, a souligné devant les journalistes le patron du groupe, Luca de Meo. «Nous avons l’argent pour avancer sur le projet tel quel» et absorber les pertes d’Ampere, qui vise toujours l’équilibre financier en 2025. «Les résultats attendus pour 2023 confirment la capacité du groupe à générer du cash durablement pour financer son futur», précise Renault.

Articles similaires

Automobile

Bamotors Maroc et FastVolt s’associent

Conscient de l’importance des bornes de recharge pour le développement des véhicules...

Automobile

Un chiffre d’affaires de 189,5 milliards d’euros

Le groupe automobile renouvelle son engagement d’atteindre une marge opérationnelle courante minimum...

AutomobileUne

La nouvelle Opel Corsa allie audace et polyvalence

La nouvelle Opel Corsa fait son entrée sur le marché marocain. Disponible...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux