La Biennale de Dak’art ralliée

La Biennale de Dak’art ralliée

Les festivités de la Biennale de l’art africain contemporain de Dakar (Dak’art) battent leur plein. Lancée le 8 mai, cette manifestation, qui se tient sous le thème «Abstractions légitimes», se veut brasser les cultures africaines. Pour assurer le déplacement des participants à cet événement qui s’étalera jusqu’au 9 juin prochain, la RAM s’est érigée en transporteur officiel de cette manifestation culturelle et artistique non seulement pour cette année mais aussi pour les prochaines éditions (Dak’art 2016- 2018).

Un engagement pris par la compagnie en vertu d’une convention signée dernièrement entre les initiateurs et la compagnie marocaine.    
Outre le Dak’art, un autre partenariat a été signé avec l’Agence de coopération culturelle et technique (ACCT) de la Côte d’Ivoire pour la promotion du marché des arts du spectacle africains (MASA). Aux termes de cet accord, la RAM devient transporteur officiel des deux prochaines éditions (2014 et 2016) de cette prestigieuse manifestation artistique et culturelle qui se déroule à Abidjan. Cette manifestation est un point de ralliement des festivals et autres événements culturels d’Afrique et du monde qui verra la participation de quelque 1.000 professionnels dont 400 artistes.

Le célébrissime festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (Fespaco) n’est pas en reste. Une convention similaire prévoit que la compagnie nationale devienne le transporteur officiel de cette prestigieuse manifestation culturelle et artistique pour les trois prochaines éditions (2015, 2017 et 2019).   

«Nous sommes pleins de gratitude envers les organisateurs de la Biennale des arts de Dakar, qui ont bien voulu faire de nous leur transporteur officiel et qui nous ont permis d’organiser en son sein l’exposition de quatorze artistes», révèle Driss Benhima, président-directeur général de la RAM.      

Ceci étant, la conclusion de ces conventions s’inscrit dans le cadre de la stratégie de la compagnie aérienne marocaine visant à renforcer sa contribution dans le développement du continent africain et dans la lignée de l’engagement profond de Royal Air Maroc dans son contexte historique et continental tout en confirmant son statut de compagnie africaine de référence.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *