Culture

Les Irakiens avides de DVD sur le régime de Saddam Hussein

Des Irakiens se pressent devant un magasin diffusant une vidéo montrant le demi-frère de Saddam Hussein, Watban Al-Takriti, connu pour sa cruauté, durant une séance de bastonnade. « On peut voir la réalité de l’ancien régime », explique l’un des spectateurs, l’oeil rivé sur l’écran où l’on voit des hommes de main de Takriti, alors conseiller présidentiel de Saddam Hussein, passer à tabac des agents de la circulation qui avaient osé arrêter son convoi à un barrage. Takriti a été capturé par les forces de la coalition le 13 avril, peu après la chute du régime. « Fedayine », actuellement épuisé en magasin, et « Section de sécurité numéro cinq », qui montrent des agents du renseignement brutalisant des détenus, sont également en tête des ventes de DVD dans la capitale. Les vidéos sur « les charniers, c’est ce que je préfère », renchérit un Irakien. Parmi les divertissements plus légers, on peut également trouver sur le marché « L’anniversaire de Hala », une vidéo montrant une fête organisée en l’honneur de l’une des filles de Saddam Hussein. On y voit l’épouse du dirigeant déchu, Sajida, se déhancher avec sensualité au milieu des applaudissements du reste de la famille. L’affiche pour une autre vidéo, « La fête d’Oudaï », est constituée d’un montage montrant le fils aîné de Saddam Hussein un cigare à la bouche, entouré d’une myriade de femmes. Une autre encore, vendue sous le nom de « Qoussaï et ses putains », est censée montrer les ébats sexuels du fils cadet de l’ancien président irakien avec des prostituées de luxe. Mais c’est encore la violence, plus que la décadence de la famille présidentielle, qui attire les acheteurs de DVD, rivalisant ainsi avec les films d’action avec Schwarzenegger, Jean-Claude Van Damme ou Sylvester Stallone. Beaucoup de ces vidéos sont des copies de bandes originales volées dans les palais de la famille de Saddam Hussein et dans les ministères durant le sac de la capitale qui a suivi la chute du régime irakien, le 9 avril.

Articles similaires

Culture

L’Académie Ali Zaoua des Métiers de la Culture met les droits culturels au cœur du débat

Elle organise un second «Talk Inspirant» avec docteur Danielle Pailler

CultureUne

«La Galerie d’art contemporain Mohamed Drissi est de plus en plus sollicitée»

Bahija El Hachami, directrice de la Galerie d’art contemporain Mohamed Drissi

Culture

Le 29 juin à Marrakech L’art de Issawa à l’honneur au théâtre Meydene

L’Association Marrakech Tarab, en collaboration avec le théâtre Meydene, organise une nouvelle...

Culture

Il explore les interactions entre la couleur, la ligne et l’espace: Morran Ben Lahcen expose à la Loft Art Gallery

La Loft Art Gallery Casablanca accueille le solo show « Pensée I...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus