Maroc Telecom : 74 millions de clients et un chiffre d’affaires de 17,78 MMDH à fin juin

Maroc Telecom : 74 millions de clients et  un chiffre d’affaires de 17,78 MMDH à fin juin

Le groupe continue d’afficher une résilience

A l’international les activités du Groupe ont réalisé un chiffre d’affaires de 8,51 milliards de dirhams, en amélioration de 2,4%. Une hausse tirée par la croissance de 15,4% de la Data Mobile et de 28,4% des services Mobile Money.

Maroc Telecom réalise au premier semestre une performance en ligne avec les prévisions préalablement fixées. Une dynamique portée par des filiales performantes, des coûts maîtrisés et des efforts d’innovation et de digitalisation… Autant de facteurs ayant permis à l’opérateur de maintenir une profitabilité élevée. Les indicateurs relevés font état d’un accroissement de 7,5% du parc client lequel a atteint les 74 millions à fin juin 2021.
Cette progression s’explique par la hausse soutenue des parcs dans les filiales. Ces derniers ont affiché une amélioration de 11,1%. Sur le plan opérationnel, le chiffre d’affaires du groupe ressort quasi stable (-0,8%) au deuxième semestre de l’année. Une stabilité tirée par la performance des filiales sur la même période.

Le Groupe relève à cet effet une hausse de 4,7% à taux de change constant. Sur le plan semestriel, le chiffre d’affaires consolidé du groupe accuse une baisse de 3% revenant ainsi à 17,78 milliards de dirhams. «La baisse des activités mobile au Maroc est compensée partiellement par la bonne dynamique de croissance du haut débit fixe au Maroc et des activités des filiales Moov Africa », apprend-on dans ce sens. Dans le détail, le chiffre d’affaires au Maroc s’est contracté au premier semestre de 7,1% s’établissant ainsi à 9,77 milliards de dirhams. « Les activités mobiles, en particulier la Data prépayée, continuent à pâtir de la concurrence et du contexte réglementaire, compensées partiellement par la bonne dynamique de la Data fixe en hausse de 7,7%», explique le Groupe à cet égard. A l’international les activités du Groupe ont réalisé un chiffre d’affaires de 8,51 milliards de dirhams, en amélioration de 2,4%.

Une hausse tirée par la croissance de 15,4% de la Data Mobile et de 28,4% des services Mobile Money. S’agissant du résultat opérationnel consolidé, il s’est établi à 5,57 milliards de dirhams, en baisse de 4,5%. Même repli constaté au niveau du résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) atteignant ainsi les 9,16 milliards de dirhams au titre des six premiers mois de l’année. «La baisse de l’EBITDA au Maroc est partiellement compensée par la croissance de l’EBITDA dans les filiales Moov Africa», indique le Groupe.

Et d’ajouter que «la marge d’EBITDA ajusté se maintient au niveau élevé de 51,5%».
Le résultat net ajusté part du groupe ressort quant à lui à 2,83 milliards de dirhams, en baisse de 5,8%. En ce qui concerne les investissements du Groupe, Maroc Telecom relève une hausse de 78,3%. Ils se sont en effet situés autour de 2,11 milliards de dirhams, représentant ainsi 11,9% des revenus du Groupe. Ces investissements sont orientés principalement vers le renforcement des infrastructures.
Le but étant d’accompagner la croissance du trafic et des bases clients. Par ailleurs, Maroc Telecom fait ressortir dans ses résultats semestriels une contraction de 22,8% des flux nets de trésorerie opérationnels lesquels se sont élevés à 5,47 milliards de dirhams. Ce repli intervient, selon le Groupe, sous l’effet principalement de la baisse de l’EBITDA et la hausse des investissements. La dette nette consolidée du Groupe est revenue pour sa part à 14,9 milliards de dirhams, en baisse de 20,1% en glissement annuel.

Parc mobile, fixe et haut débit… Les principales évolutions observées au premier semestre

Au Maroc, le parc mobile continue de capter une grande partie de la clientèle. Ce parc, comprenant 19,6 millions de clients, a affiché à fin juin une hausse de 0,3%. Une progression tirée par le parc prépayé qui gagne 1,7% sur le deuxième trimestre. «Sous l’effet conjugué des baisses du revenu des services sortants et entrants, le chiffre d’affaires Mobile perd 11,7% par rapport à la même période de 2020, pour atteindre 5.985 millions de dirhams», explique Maroc Telecom. Et de préciser que «le recul des services entrants est essentiellement lié à la baisse des terminaisons d’appels nationales. Le contexte réglementaire et concurrentiel continue de peser sur le revenu des services sortants, en particulier sur le segment de la Data prépayée». Le chiffre d’affaires généré par les appels entrants et sortants et par les services de données (ARPU Mixte) s’est établi à 48,8 dirhams en baisse de 11,4% comparé au premier semestre 2020. Pour ce qui est du parc fixe, il a affiché une amélioration de 1% en glissement annuel pour atteindre près de 2 millions de lignes au premier semestre de l’année. Le Parc haut débit au Maroc progresse pour sa part de 3,3% pour se situer autour de 1,7 millions d’abonnés. Notons que le chiffre d’affaires des activités Fixe et Internet a affiché au premier semestre une légère baisse de 0,5%. De même, la croissance de 7,7% du chiffre d’affaires Data compense partiellement la baisse de la Voix.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *