Maroc : Un trafic dominé par le vrac et trop concentré

Maroc : Un trafic dominé par le vrac et trop concentré

Un des problèmes majeurs du trafic import et export du Maroc réside dans sa nature. Ainsi, selon les chiffres de l’Agence nationale des ports (ANP), 84% des volumes exportés consistent en des marchandises en vrac contre 79% pour le trafic à l’import.

Ces chiffres ne prennent pas en considération le port Tanger Med qui reste essentiellement un port de transbordement avec une dominante pour les conteneurs.

Autre faiblesse de la chaîne logistique au Maroc : sa forte concentration géographique. En effet, et toujours selon l’ANP, 76% des volumes exportés par le Maroc transitent par les ports de Casablanca (9,6 millions de tonnes), Jorf Lasfar (5,8 MT) et Safi (4,3 MT). Pour l’import aussi, 81% des volumes transitent par les ports de Casablanca (15 MT), Jorf Lasfar (12,8 MT) et Mohammedia (10,1 MT).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *