Un juif marocain candidat à la succession du président d’Israël

Un juif marocain candidat à la succession du président d’Israël

Un juif marocain figure parmi les six candidats qui ont officiellement déposé mardi 27 mai 2014 leur candidature à la présidence de l'Etat d'Israël. Il est question du député centriste Meir Sheetrit, anciennement membre du Likoud, arrivé enfant du Maroc en Israël.

« Si quelqu'un m’avait dit il y a 50 ans que je serais un jour député, chef de cabinet ministériel et candidat à la présidence, je n'y aurais  jamais cru », a déclaré Meir Sheetrit. Outre Meir Sheetrit, Réouven Rivlin, Binyamin Ben Eliezer, Dalia Dorner, Dalia Itzik et Daniel Shechtman ont présenté au président de la Knesset Youli Edelstein les dix signatures de députés nécessaires à l'élection du 10 juin", a précisé la Knesset dans un communiqué.



Le Parlement Israélien procédera à l'élection du successeur du président sortant le sortant Shimon Peres le 10 juin. 
Et ce, au terme d'une campagne de deux semaines.
En Israël, la fonction de président est largement honorifique et c’est le Premier ministre qui détient les pouvoirs exécutifs. Le chef de l'Etat peut toutefois nommer après les élections législatives le Premier ministre chargée de former une coalition.



M. Peres doit céder fin juillet ses fonctions, qu'il occupe depuis 2007, peu avant son 91e anniversaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *