Auto info : Du petit-taxi à la Rolls…

Auto info : Du petit-taxi à la Rolls…

Dacia Solenza Taxi : convention et livraison
Présentée pour la première fois au Maroc lors du Salon Auto Expo 2004, la Dacia Solenza vient de démarrer sa carrière commerciale en version Taxi. En effet, trente taximen ont reçu leur clé de la part de Leonardo Pereira dos Santos, président du Groupe Renault Maroc et Mohamed Rjafiallah, responsable du Département Ventes spéciales. A également assisté à cette cérémonie (qui a eu lieu le 13 juillet dernier), Chafai Abderrhamane, président de la SOCMET ( Société de Caution Mutuelle des Exploitants de Taxis de Casablanca), principal groupement de taxis de Casablanca. Sa présence n’était pas que pour la forme. Car, quelques heures auparavant, ce dernier avait signé une convention avec Renault-Maroc portant sur l’après-vente de ces véhicules et prévoyant des aménagements et des conditions tarifaires spécifiques pour l’entretien et les réparations des taxis Solenza au sein de la succursale Renault Maroc à Casablanca. Fiable et économique, les Dacia Solenza sont parfaitement adaptés aux besoins d’utilisation des «Petits Taxi», animé d’un moteur 1,9 litre Diesel (d’origine Renault) et développant 60 ch, pour une puissance fiscale de 7 cv. Vendue à 87 500 DH, la Dacia Solenza dispose ainsi d’un rapport qualité/prix/robustesse plus qu’intéressant pour ne pas faire l’unanimité auprès des chauffeurs de taxis.

Audi A6 : enfin la S-Line
Quelques mois après son lancement commercial, l’Audi A6 vient de recevoir le Pack S-Line, c’est-à-dire un niveau de finition équivalant aux exécutions sportives de la marque aux anneaux. A première vue, l’A6 S-Line frappe par ses belles jantes alu de 18 pouces et à cinq branches, ainsi que sa hauteur de caisse rabaissée de 30 mm, du fait de ses suspensions spécifiques, à architecture arrière multi-bras. Autre élément du châssis ayant été recalibré, le freinage qui a droit (dans cette version) à des disques ventilés de 17 pouces de largeur. Le constructeur annonce une rigidité accrue de 34 % par rapport aux autres versions. Mais aussi, l’A6 S-Line voit son empattement augmenté de 83 mm et ses voies quelque peu élargies. Autant de modifications destinées à améliorer ses qualités dynamiques et supporter la puissance des moteurs V6 et V8 qui animent cette version sportive.
Côté transmission, le système Quattro est de mise sur toutes les S-Line, tout en permettant au conducteur de choisir entre deux ou quatre roues motrices.
L’habitacle se voit affublé de quelque détails sportifs à l’image de la sellerie mi-cuir, mi tissu (à réglage électriques), ainsi que quelques inserts en aluminium brossé. Bien entendu, la S-Line est également généreusement enrichie d’équipements de confort et de gadgets high-tech, avec notamment la fermeture motorisée du coffre, le contrôle de la pression des pneus, les phares à éclairage directionnel ou encore le régulateur de vitesse avec radar anti collison. Autant d’options qui seront proposées dès l’an prochain sur le reste de la gamme A6.

Aston Martin : révélation de la DBR 9
Aston Martin, via sa division sportive «Racing», vient de révéler la toute nouvelle DBR 9. Basée sur la plate-forme de la DB9, cette supercar est développée par Prodrive, le préparateur britannique qui travaille entre autres sur les Subaru du Championnat du Monde des Rallyes et sur certaines Ferrari. Agressive et très sportive d’apparence, la DBR 9 conserve pourtant le gros de la silhouette de la DB9, au look déjà suggestif.
C’est ce qu’a laissé comprendre Jeremy Main, le directeur du département «Product Development and Motorsport» chez Aston Martin, en déclarant : «Le design de la DB9 est idéal pour en faire une DBR9 de course… la DBR9 est conçue pour des performances extrêmes, mais tous les angles et détails aérodynamiques ont été développés avec la même exigence que pour nos voitures de série.» En fait, la sortie prochaine de cette GT est annonciatrice d’un retour du constructeur en compétition. En effet, la la DBR 9 débarquera dès 2005 sur les circuits automobiles pour défendre les couleurs de la marque dans les grandes compétitions internationales dont les 24 heures. Dans la prochaine édition de l’épreuve mancelle, 3 exemplaires de la DBR 9 seront sur la ligne de départ. Au demeurant, Aston Martin Racing proposera également un nombre limité de DBR 9 (de course) à quelques clients privilégiés. Avis aux amateurs très fortunés.

Rolls-Royce : ouverture d’une concession à Séoul
Il n’y a pas que la Chine qui attire les constructeurs automobile. La Corée (du Sud bien sûr) est, à son tour, un marché qui a du potentiel en termes de croissance à court et moyen termes, quand bien même il s’agit des voitures très haut de gamme. Ainsi, Rolls-Royce vient d’y ouvrir une représentation et plus précisément dans un quartier chic de la capitale, Séoul.
C’est une première que la plus prestigieuse des marques anglaises ouvre un showroom en Corée. Un pays qui pourrait bientôt constituer le troisième plus grand marché asiatique de la dernière limousine de ce constructeur, la Phantom (derrière le Japon et la Chine), selon les analystes et autres têtes pensantes du BMW Group, propriétaire de Rolls-Royce. Celle-ci, réalisant 20 % de ses ventes dans la région, sera en toute logique représentée par la société coréenne HBC Kolon, déjà connue pour vendre des labels de luxe dont les véhicules BMW. Lors de la cérémonie d’ouverture, les responsables de la marque ont témoigné de toute leur confiance quant au futur succès commercial de ce distributeur, qui devient le 65ème représentant de la marque au «Spirit of Extasy». Enfin, sachez que la Phantom sera vendue à 650.000.000 won en Corée. Inutile de vous faire la conversion en euros ou en dirhams, elle est trop chère !

Volkswagen Polo : GT à la sauce TDi
Révélée en début d’année, la variante GT de la Volkswagen Polo vient d’être enfin commercialisée en Europe. Extérieurement, cette version est reconnaissable par son épigraphe «GT», chromé et accolé sur le hayon et la calandre, des feux arrière foncés et une carrosserie rabaissée et campée sur des jantes en alliage léger de 16 pouces. Ce sont là les seuls artifices qui distinguent cette petite sportive du reste de la gamme.
L’intérieur, lui non plus, ne fait pas dans le «heavy tuning» limitant la personnalisation à quelques détails, tels que les sièges baquets, un changeur CD, un ordinateur de bord, ou encore l’habillage en cuir du volant et du levier de vitesse. Bien évidemment, c’est sous le capot qu’il faut rechercher la particularité de la Polo GT… qui s’anime d’un moteur Diesel ! Plus précisément, il s’agit du puissant 1.9 TDi «maison» dans sa configuration de puissance de 130 ch.
Fort de sa technologie à «injecteurs-pompes» et d’un couple de 310 Nm, ce quatre-cylindres est associé à une boîte manuelle à 6 rapports et offre des performances plutôt intéressantes pour une citadine sportive. Ainsi le 0 à 100 km/h s’accomplit en 9,3 secondes et la vitesse de pointe s’établit à 206 km/h. Le tout sans omettre le volet de la consommation (en moyenne 5,0 l/100 km), ni celui des émissions polluantes, au demeurant conformes aux normes européennes Euro IV.

Pininfarina Enjoy : produite chez son maître
Pininfarina vient d’annoncer la production et la commercialisation, dès l’an prochain, de l’Enjoy. Ce petit roadster au look, forcément réussi, sera en effet produit à 75 exemplaires en 2005, année où le plus réputé des designers italiens fêtera dignement son 75ème anniversaire. De la sorte, le carrossier italien prouvera une fois de plus sa capacité à produire et commercialiser les véhicules qu’il crayonne si remarquablement. L’Enjoy, qui avait été présenté au Salon de Genève en 2003, verra en fait la participation d’autres constructeurs. Ainsi, Lotus va s’occuper du châssis et retravailler le moteur qui, lui, a été fourni par Toyota. Il s’agit d’un 1.8 l de 192 ch, accouplé à une boîte manuelle à 6 rapports. Avec ses 850 kg, l’Enjoy devrait atteindre les 250 km/h et abattre le 0 à 100 km/h en 5,2 secondes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *