Chevrolet Optra 2.0 l TCDI : Le moteur qu’il fallait

Chevrolet Optra 2.0 l TCDI : Le moteur qu’il fallait

Qu’il s’agisse de la Toyota Corolla, de la Ford Focus ou d’une tout autre berline compacte à trois volumes, le gros des ventes se fait essentiellement en version diesel sur le marché marocain. Un moteur qui faisait défaut à la Chevrolet Optra, la contraignant de ce fait à couler une carrière, certes pas confidentielle, mais en tout cas pas assez prospère. Mais de tout cela, la berline moyenne de Chevrolet tire désormais un trait, puisque depuis quelques semaines, elle est enfin disponible en diesel dans le réseau de CFAO Motors Maroc.
Le moteur en question est un 2.0 litres développant 120 chevaux pour un couple de 280 Nm et accouplé à une boîte manuelle à cinq vitesses. Contrairement à ce que laisse croire son nom (TCDI), ce quatre cylindres recourt à une suralimentation plutôt classique (turbo diesel à injection directe). Cela ne l’empêche pourtant pas d’offrir de bonnes prestations. Il a même été jugé «intéressant» par la presse spécialisée européenne, soit là où cette berline est aussi commercialisée sous le blason Chevrolet, mais avec l’appellation Nubira. Intéressant, car il offre un très bon rendement sur cette berline d’environ 1,3 tonne sur la balance. Volontaire, discret et assez économique (en moyenne 6,0 l/100 km en cycle mixte), ce bloc fait de l’Optra une berline polyvalente, capable de voyager sur de longs trajets, avec à la clé du répondant sous le pied droit. D’ailleurs, les conducteurs qui auront (le pied droit) lourd comme une enclume, pourront faire croiser leur auto à une vitesse maxi assez déraisonnable (186 km/h).
En fait, et c’est cela qu’il faudrait retenir, ce moteur est dérivé du 2.0 qui anime le captiva qui, lui, reçoit un turbo à géométrie variable afin d’offrir plus de puissance (150 ch). Son origine ? Il a été développé par le motoriste italien VM Motori pour le compte de la filiale coréenne de Chevrolet (GM-DAT) qui le fabrique localement sous licence.
Au-delà de tout aspect mécanique, l’Optra c’est aussi une berline bien construite, spacieuse aux passagers arrière, comme pour les bagages avec un coffre de 405 litres. Question équipement, une seule dotation est proposée, la «LS+», et elle est plutôt complète. ABS (avec répartiteur de freinages), double airbag, climatisation (y compris dans la boîte à gant), autoradio CD-MP3, verrouillage centralisé à distance, phares antibrouillard, jantes alu (14 pouces), lève-vitres et rétros électriques, banquette rabattable (1/3-2/3) et même alarme antivol… Bref, tout y est pour la clientèle ciblée, en l’occurrence le bon père de famille issu de la classe moyenne, lequel pourra repartir à son volant, sans s’acquitter d’une facture salée. En effet, il ne lui en coûtera que 196.000 DH, prix TTC du véhicule auquel il faudrait ajouter les frais d’immatriculation (4.625 DH). Du côté de l’importateur, gageons qu’avec un tel bloc, l’Optra réussira non seulement à combler son déficit de notoriété, mais elle devrait aussi contribuer aux volumes de ventes de Chevrolet. Une marque qui a bel et bien sa place au Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *