Embrayage : Publicité automobile : Des célébrités pour mieux vendre

Pour sa dernière pub télévisée concernant le modèle Ypsilon, Lancia (label de luxe classique du groupe Fiat) a fait (ou plutôt refait) appel à son ambassadrice de charme, la très sensuelle Carla Bruni. Diffusé actuellement sur les chaînes satellitaires, ce spot Tv court, a été réalisé par «Armando Testa», une agence réputée en la matière. Pour autant, on n’y voit pas quelque chose de fort ou d’original, si ce n’est que l’Italo-française, mannequin et chanteuse de son état, se vit donner des ailes dès lors qu’elle s’approche d’un autre mannequin, masculin cette fois. Mais pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit de l’un des deux fondateurs d’une grande maison de haute couture italienne (Dolce & Gabbana), Stefano Gabbana himself. Les deux anges, ailés comme des aigles, s’embrassent avec passion avant de monter à bord de l’Ypsilon et prendre le large avec. Quant aux messages qui apparaissent à l’écran, on entend d’abord : «La nouvelle Upsilon, les nouvelles règles de l’amour», avant de pouvoir lire le slogan final disant : «La nouvelle Ypsilon, pour des gens très Ypsilon».
Bref, une belle femme, un décor sympa, un idéal charnel et un message bidon. Certes, l’approche n’est pas nouvelle, mais l’évoquer, ici, n’est que pour dire combien le fait d’être une célébrité peut être vendeur. L’automobile ne fait pas l’exception. Il n’y a qu’à voir la pub d’une «grande» marque de café mettant en scène le très mûr George Clooney. Mais tout cela se fait à l’international. Et au Maroc?
Au Maroc, on cherche et parfois même on essaye. Il y a quelques années, un marque japonaise connu pour ses 4×4 avait fait l’expérience avec un grand footballeur de la sélection marocaine. L’«essai» était moyen – dans le fond comme dans la forme – mais louable et au final payant (dans le sens de fructueux). D’autant plus que ladite marque avait loué l’image du sportif masculin pour un véhicule ciblant une clientèle mixte. Plus récemment, un importateur marocain d’un label haut de gamme – mais en déficit d’image – a cherché et voulu en faire autant. Sauf que le profil idéal était assez ardu à identifier et à trouver. Il n’avait pas tort.
Tout cela pour dire que même au Maroc, l’idée d’une star mettant en vedette une voiture premium ne peut être que bonne, avec à la clé un impact commercial probable ou tout au moins des retombées «image» assurées et assurément positives. Reste à trouver ces people, VIP et autres personnalités. Pourtant, elles existent !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *