Embrayage : Serions-nous «autophobes» ?

Voilà une question que l’on est en droit de se poser, et ce pour diverses raisons. Mais attention, l’interrogation renvoit plus précisément à la culture automobile, elle même, souvent liée à la passion pour les quatre-roues. Car, au-delà d’être le moyen de transport le plus pratique, l’automobile devrait, à notre avis, éveiller un peu plus nos sens… ne serait-ce que par respect à tout le mal que se donnent designers, ingénieurs, motoristes et autres concepteurs oeuvrant conjointement à leur élaboration.
Au Maroc, beaucoup de gens ignorent encore combien d’étapes traverse une voiture lorsqu’elle évolue de la planche à dessin jusqu’à son arrivée dans le showroom. Un espace où le conseiller commercial vous parle rarement des nombreuses heures passées en soufflerie, des sévères crash-tests subis, ou encore des kilomètres parcourus pour déceler une quelconque lacune sur la plan dynamique.
Et même en vous épargnant tous ces «détails», les autos d’aujourd’hui devraient au moins susciter un peu d’intérêt par leurs lignes attrayantes, voire à forte personnalité, par leurs habitacles sûrs, confortables et en quête de voter satisfaction, ou encore par leur moteurs de plus en plus sobres, ménageant autant votre budget que l’environnement.
Comment tous ces points positifs, qui traduisent les gros progrès réalisés par les constructeurs, laissent plutôt indifférents les marocains, du moins, en comparaison de leurs voisins européens (pour ne citer qu’eux). En effet, sur le Vieux Continent, jeunes, vieux, hommes et femmes sont nettement plus «autophiles» que nous!
Passe encore pour le tuning qui, du fait de son coût, pousse la passion automobile à un certain degrés de paroxysme. Idem pour les sports mécaniques, y compris le plus élémentaires d’entre eux, qui est le karting, et qui restent réservés à une certaine catégorie sociale.
Il serait temps que les marocains affectionnent un peu plus les voitures. Comment ? Par la lecture, les médias, ainsi que tous les événements qui touchent de près ou de loin l’automobile et qui permettent d’assouvir cette curiosité et d’enrichir les connaissances en la matière.
Ils n’en seront que récompensés, puisqu’à chaque fois qu’ils voudront acquérir une automobile, ils auront nettement plus de chance d’effectuer le bon choix.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *