Essai Honda Accord : Révision de l Accord

Essai Honda Accord : Révision de l Accord

La Honda Accord qui en est aujourd’hui à sa huitième génération est repassée par les ateliers nippons pour un léger lifting et quelques améliorations au  niveau de la tenue de route et des motorisations. La mouture finale a été présentée à Genève en 2011 et comme pour tous les restylages de mi-carrière, les changements sont subtils et se concentrent principalement sur la face avant. Il faudrait y voir de plus près pour relever les nouveaux éléments qui font leur apparition.
C’est donc tout naturellement que nous faisons le tour de «propriété» de l’Accord restylée avant d’aller arpenter les rues casablancaises à son volant. Toujours aussi statutaire, elle a conservé ses dimensions et son allure dynamique.
A l’avant de la Honda Accord phase 2, une nouvelle grille de calandre a fait son apparition relevée de plusieurs touches de chrome. Plus massive, elle donne à l’Accord un nouveau visage dont le regard a également été retravaillé. En effet, elle a droit à de nouveaux blocs optiques plus félins qui sont équipés d’un nouveau système d’éclairage d’intersection qui passe automatiquement des feux de route aux feux de croisement en cas de besoin. Toujours à la recherche de finesse, les boucliers ont été revus et viennent compléter les changements subis par la face avant. Tandis que le profil a été épargné, la poupe a eu droit à quelques retouches, toujours dans la subtilité ceci dit puisque seuls les feux ont été remis au gout du jour. Ils présentent, en effet, une teinte plus rouge mais conserve la forme de la phase 1. Dans une robe grise et chaussée de jantes 17’’ en alliage léger, notre voiture d’essai réussit à allier allure et dynamisme.
Au moment de monter à bord, nous avons droit à une démonstration des différents équipements de la version Executive. La qualité de finition est au rendez-vous et la dotation en équipements n’est pas avare.
Dans l’habitacle également le mot d’ordre est la subtilité. Pas de révolution donc mais quelques améliorations apportées notamment pour ce qui est des garnitures de la planche de bord ainsi que celles des contreportes. Le cuir est légion à l’intérieur et le conducteur ainsi que son passager ont droit à des sièges électriques avec support lombaire. Les longs voyages sont loin d’être une corvée à bord de la Honda Accord. Le confort et l’espace à l’avant et à l’arrière surtout rendent les trajets plus agréables. La bonne ambiance peut être assurée par le Radio CD et son Subwoofer Bass et par des éclairages retravaillés.
Certes, nous sommes confortablement installés, mais il est quand même temps de voir ce que la nippone a dans le ventre. Equipée du bloc 2.2 i-DTEC, sur lequel un travail de réduction de frictions a été fait, la Honda Accord est étonnamment silencieuse. Accouplée à une boîte manuelle à 6 rapports, elle se montre agréable en ville et disponible sur route. Grâce à ses 150 ch et son couple de 350 Nm, elle a répondu présent à chaque fois que nous l’avons sollicitée et même quand le pied droit commence à se faire lourd sur la pédale, il n’y a rien à reprocher à la tenue de route. Se voulant plus économique et émettant moins d’émissions de CO2, l’Accord tient ses promesses. Annoncée sur sa fiche technique, la consommation de 7,3 l/100 km en cycle urbain est respectée, nous avons pu le vérifier grâce à notre essai.
Ce restylage donne une bouffée d’air à l’Accord qui attend l’arrivée de la 9ème génération. Représentant une réelle alternative aux allemandes, la japonaise séduit toujours le public marocain grâce notamment à ses prix toujours aussi attractifs.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *