Fiat 500 : son chiffre multiplié par mille

Fiat 500 : son chiffre multiplié par mille

499.999ème, 500.000ème, 500.001ème… La production de la Fiat 500 est comme un téléfilm sans fin. C’est plutôt un joli conte de fée transposé à la réalité pour le constructeur italien qui vient de fêter dans son usine de Tychy en Pologne, la sortie de la 500.000ème unité de la plus populaire des citadines néo-rétro. Un événement dûment fêté et bien évidemment immortalisé sous quelques crépitements de flashs et ce, dans les locaux de ladite usine en présence de ses principaux cadres. Et c’est peut-être parce qu’on dit en général à propos de ce genre d’événement ou de seuil de production qu’il est «à marquer d’une pierre blanche», que la Cinquecento portant le numéro 500.000 était de cette même couleur. Enfin, presque… Fiat aime à préciser qu’il s’agit de la teinte «Funk White», soit ce blanc nacré que beaucoup d’acheteurs ont plébiscité, y compris au Maroc. Une 500 dont on ignore le futur propriétaire, mais dont on sait qu’elle est animée du 1.2 litre essence de 69 ch et dotée du système de coupure automatique du moteur, «Start&Stop». D’autres informations intéressantes ont été annoncées par Fiat concernant ce best-seller lilliputien. On apprend ainsi que près de la moitié des Fiat 500 déjà produites, soit 244.755 roulent en Italie. Suivent ensuite et par ordre décroissant, la France (58.425 unités), le Royaume-Uni (51.445 unités), l’Allemagne (48.319), les Pays-Bas (13.682), la Suisse (10.762), l’Espagne (10.103), la Belgique (9.548), le Japon (9.030), puis l’Autriche (8.648 exemplaires). Le reste de la production se partage entre différents marchés de l’export, soit au total plus de 80 pays où la petite Fiat est commercialisée. Le constructeur précise aussi qu’une majorité écrasante des clients de la 500, soit près de 80%, l’achètent en version «Lounge», soit sa finition la plus chic. Véritable achat coup de cœur, la 500 n’est pourtant pas qu’une «voiture jouet». Spacieuse pour son gabarit, confortable et bien équipée, elle est également l’une des rares micro-citadine à avoir décroché 5 étoiles aux crash-tests Euro NCAP. Prochain défi à relever pour la Fiat 500, le marché nord-américain où elle sera bientôt produite, y compris dans une version électrique… Mais, elle y sera commercialisée sous le logo de Chrysler.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *