Ford Mondeo : Enfin le Diesel

Ford Mondeo : Enfin le Diesel

Près d’un an après son introduction au Maroc, la nouvelle Ford Mondeo ne roulait pourtant que timidement sur nos routes. Normal, car sans Diesel, point de salut sur un marché où plus des deux tiers des automobiles avalent ce carburant. Mais cette situation est désormais appelée à changer avec le lancement dès ce mois-ci de la version TDCi de ce modèle.
Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, la Mondeo, c’est cette berline plus grande et un cran plus familiale que la Focus, puisqu’elle frôle tout de même les 4,85 mètres !
C’est aussi l’une des premières Ford à avoir inauguré le «Kinetic Design», soit la tendance stylistique de la marque. Une tendance qui «exprime l’énergie en mouvement» selon Ford et qui fait que le look de cette berline statutaire est plus accrocheur que bien d’autres de ses rivales. Indéniablement, la Mondeo n’est pas que belle et réussie : elle est charismatique !
Ce qu’elle a de particulier ? Sa face avant et son «museau» souligné par une grille trapézoïdale. Ses larges phares effilés comme des lames et participant à lui donner un regard aiguisé. Le dessin de la poupe, lui, se distingue par des feux incrustés de diodes, ainsi qu’une malle droite abritant un coffre d’environ 500 litres. De profil, on notera surtout des passages de roues qui suggèrent une certaine robustesse. Une solidité qui n’est pas que visuelle, mais bien avérée, puisque la Mondeo est une voiture sûre, auréolée de 5 étoiles aux crash-tests EuroNCAP et un score de 35 points, sur 37 possibles. Toujours à ce sujet, on signalera la présence –de série– de huit airbags (frontaux, latéraux et rideaux), ainsi qu’un neuvième destiné à protéger les genoux du conducteur. Cela nous amène à parler de l’intérieur et de sa foison d’équipements. Car, dès la finition de base (la Trend), la Mondeo se montre gratifiante offrant, notamment, le siège conducteur à réglages électriques, la climatisation automatique bi-zone, l’autoradio CD (avec commandes au volant et connecteur pour iPod), le détecteur de pluie… Une seconde version (la Titanium) ajoute, entre autres, le régulateur de vitesse, un système de démarrage sans clé, les rétros rabattables électriquement ou encore, des jantes en alu de 16 pouces. Enfin, dans sa livrée la plus chic (la Titanium X), la Mondeo s’embourgeoise en recevant des sièges en cuir (chauffants à l’avant), des phares bi-xénon directionnels (AFS), un toit ouvrant…
Bref, des aspects qui promettent de rendre agréables et rassurants les longs trajets. On en vient à parler du plus important : les moteurs.
Aux côtés des blocs essence (2.0 litres de 145 chevaux et 2.3 l de 161 ch) arrive donc le fameux 2.0 litres TDCi. Il s’agit d’un Diesel à rampe commune de 140 chevaux de puissance (pour un couple de 320 Nm) et dont le silence de fonctionnement a déjà fait beaucoup de bruits auprès de la presse spécialisée européenne. Et parce qu’il est strictement associé à une boîte manuelle dotée d’un sixième rapport, le TDCi de la Mondeo parvient à faire baisser sa consommation jusqu’à 6.0 l/100 km en cycle extra-urbain! Une prouesse pour une voiture de ce gabarit.
Enfin, à ceux pour qui grande est la tentation d’une nouvelle berline en cette fin d’année, on dira que la Mondeo démarre à partir de 259.000 DH en essence et 295.000 DH pour sa version Diesel.



Toutes les versions, tous les prix


2.0 ess Trend …………………..259.000 DH
2.0 ess Titanium……………….285.000 DH
2.0 ess Titanium X……………325.000 DH
2.0 TDCi Trend………………..295.000 DH
2.0 TDCi Titanium……………325.000 DH
2.0 TDCi Titanium X………..379.000 DH
2.3 ess Titanium X BVA……379.000 DH

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *