Goro Shintani : «Isuzu va consolider son leadership»

Goro Shintani : «Isuzu va consolider son leadership»

ALM : Quel bilan commercial peut-on dresser pour Isuzu Motors par rapport à l’année 2006 ?
Goro Shintani : En 2006, Isuzu Motors a vendu environ 270.000 camions et véhicules utilitaires de plus de 3,5 tonnes, ainsi qu’un peu plus de 340.000 unités de son pick-up phare, le D-Max. Un volume total en forte progression, car nous avons livré quelque 117.000 véhicules de plus qu’en 2005. C’est aussi une performance réalisée à travers l’exportation, le D-Max n’étant pas vendu au Japon.

Comment voyez-vous la performance commerciale d’Isuzu sur le marché marocain du pick-up à travers les bons résultats de CFAO Motors Maroc durant le premier trimestre 2007 ?
Au terme des trois premiers mois de cette année, le D-Max a été livré à 440 exemplaires, soit une progression de 40% par rapport à la même période en 2006. Il est pour la première fois au Maroc leader de son segment devant ses deux rivaux historiques, Toyota et Mitsubishi. C’est un résultat très flatteur, auquel nous ne nous attendions pas et un classement avantageux que nous devrions conserver. Et nous avons toutes les raisons de croire qu’Isuzu va consolider son leadership en 2007.

Justement, quelle sera la stratégie qui permettra à Isuzu de conserver sa position, sachant que le gap avec ses deux concurrents n’est pas si important ?
Si l’on s’en tient aux objectifs tracés par Loic Morin, le président de notre représentant au Maroc, CFAO Motors Maroc, trois facteurs constitueront des vents ascendants pour accroître les ventes d’Isuzu au Maroc. Il y a d’abord le fait que c’est un nouveau D-Max qui a été lancé en début d’année, ce qui en fait un pick-up encore plus attractif. Ensuite, il est question d’une approche commerciale plus agressive, ainsi que du développement de la politique réseau à tous les niveaux.

Y a-t-il une nouvelle stratégie pour Isuzu au Maroc dans le segment des camions ?
Selon M. Morin toujours, CFAO a prévu un plan ambitieux visant à augmenter les ventes de camions, améliorer la qualité du service après-vente et faciliter encore plus la disponibilité de la pièce de rechange sur l’ensemble du territoire. En sommes améliorer la qualité du réseau dans la globalité de ses aspects. L’objectif clairement affiché pour Isuzu sur le marché marocain du camion est bien évidemment de détrôner le leader, Mitsubishi. Par ailleurs, CFAO Motors Maroc va introduire dans les mois qui viennent un nouveau camion, le 700P. Un modèle inédit, qui vient d’être lancé avec succès au Japon et sur lequel nous comptons beaucoup pour accroître notre part de marché au Maroc.

Est-il question d’élargir la gamme d’Isuzu à travers un SUV, le renouvellement du Trooper par exemple ?
Cette question n’est pas à l’ordre du jour, mais ce n’est pas pour autant une possibilité exclue dans le futur. En fait, le D-Max et ses déclinaisons de carrosserie, couvrent une large partie de la clientèle en quête de SUV, (NDLR : Sport Utility Vehicle) et tout-terrain.

S’agissant toujours des pick-up, quelle est votre appréciation sur les nouveaux venus, d’origine chinoise et indienne ?
Nous ne sommes pas inquiets par rapport à ces nouveaux arrivants dont le principal atout reste des prix relativement moins chers. Maintenant, dire que ces véhicules auront ou pas une chance de séduire une grande partie de la clientèle au Maroc et dans le monde… Ce sera à celle-ci d’en décider.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *