Hala Beyrouth !

Hala Beyrouth !

Hala Beyrouth (ou salut Beyrouth)! Cette ville est étonnante de par sa diversité, son charme, ses aspects pittoresques, son histoire, mais également sa résistance aux épreuves les plus dures.

Mais si Beyrouth a survécu aux infâmies de la guerre, aujourd’hui la menace ne vient plus des tirs de mortiers ou des bombes, mais des routes ! Depuis la fin de la guerre, l’automobile est pour les Beyrouthins un moyen de s’évader, de s’ouvrir à la vie et aux loisirs. Mais ce qui se déroule sur les routes transforme la voiture en arme de destruction massive. La route, naguère un puissant moyen de communication, est devenu un terrain miné.

Chaque année, Beyrouth déplore des morts par milliers. Une hécatombe tenace et pernicieuse, qui sévit à chaque détour de rue, à chaque intersection, à chaque carrefour… Nous avons été conviés à un séminaire qui s’est déroulé à Beyrouth et nous avons pu mesurer toute l’ampleur du branle-bas de combat déployé pour lutter contre l’insécurité routière.

Aujourd’hui, la capitale libanaise se mobilise pour stopper l’hémorragie. Une série de mesures de prévention routière et de répression a été déployée. Le pays tout entier agit comme un seul homme pour contrecarrer une menace d’un autre genre. Encore une fois, Beyrouth est en train de résister face à la menace.

Encore une fois, elle nous apprend que les aléas ne sont jamais une fatalité et que des solutions existent. Il suffit de le vouloir et de s’en donner les moyens…

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *