Hyundai Equus-Centennial : L’ascension continue

Hyundai Equus-Centennial : L’ascension continue

Souvenez-vous… Il y a tout juste une décennie, peu de gens croyaient vraiment qu’Audi et Lexus pouvaient bousculer Mercedes et BMW sur le très haut de gamme. Aujourd’hui, c’est plus qu’une réalité, puisque l’A8 comme la LS 460 jouent dans la même cour que les Classe S et Série 7. L’allemande, avec sa structure en aluminium et ses puissants moteurs associés à la transmission Quattro. La japonaise, elle, brille par son confort de roulement et ses sophistications en tous genres. Et à l’image de la marque aux anneaux, d’autres constructeurs réfléchissent activement à s’attaquer au plus luxueux des segments: celui des limousines. Parmi eux, Hyundai vient de dévoiler son futur vaisseau-amiral et ce, lors du Salon automobile de Séoul qui a fermé ses portes, il y a quelques jours.
Il s’agit d’une grande berline (jusqu’à 5,16 mètres de long en version à empattement allongé) qui, selon les marchés, portera le nom d’Equus ou de Centennial. Comme le montre la photo, le style est l’un des éléments forts de cette limousine. Une ligne statutaire, des surfaces latérales en relief et un regard très expressif, marqué par une imposante calandre généreusement chromée. Un regard qui sera assuré, le jour par des diodes électroluminescentes et la nuit, par des projecteurs bi-xénon à éclairage adaptatif et directionnel. En fait, la plus grande de toutes les Hyundai sera aussi la plus sophistiquée de toutes les coréennes.
En témoignent les nombreux gadgets et aides à la conduite dont elle disposera. Écran multimédia tactile (utilisant la technologie «Liquid Film Transisto Crystal» relié à une sono de 17 hautsparleurs (!), caméra de stationnement, suspension pneumatique adaptative, avertisseur de franchissement de ligne ou encore, SCC (pour Smart Cruise Control), soit un régulateur de vitesse intélligent, avec radar de distance et système d’alerte anti-collision (par pression sur la ceinture du conducteur), etc. Cette coréenne ne se privera de rien !
Toujours sur le plan dynamique, cette limousine sera une propulsion et profitera d’une répartition des masses optimisée (52% à l’avant, 48% à l’arrière) grâce à l’emploi d’éléments en aluminium. Hyundai annonce aussi qu’elle disposera d’un contrôle de stabilité de dernière génération, baptisé «Vehicle Stability Management System» (VSMS).
Mécaniquement, l’Equus/Centennial ne sera pas en reste. Au menu: un V6 3.8 litres de 290 chevaux et un V8 4.6 l de 366 ch. Deux blocs essence qui seront strictement accouplés à une boîte automatique à 6 rapports.
En revanche, le constructeur coréen n’a pas laissé entendre si son fleuron carburera ou non au gazole. Cela, bien que Hyundai prépare actuellement toute une gamme de moteurs diesel à la pointe de la technologie et à même de rivaliser avec les meilleurs moteurs du moment.
Lancée en Corée au courant de 2009 et dès le premier trimestre 2010 dans d’autres marchés (Chine, Moyen-Orient), la limousine de Hyundai aura bel et bien de quoi batailler dans le segment premium. En attendant et à travers elle, le premier constructeur coréen franchit un nouveau pas vers l’excellence.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *