Industrie automobile au Maroc: Savez-vous ce qu’est le «CETIEV» ?

Industrie automobile au Maroc: Savez-vous ce qu’est le «CETIEV» ?

Cet organisme, qui n’est pas des moindres, a pour objectif d’améliorer la compétitivité de l’industrie automobile au Maroc.

C’est d’ailleurs à cette fin que le ministère chargé de l’industrie, et  l’Amica (Association marocaine du commerce et de l’industrie automobile), ont conjointement créé, en mai 2005, le CETIEV, avec l’appui financier de l’union européenne (Programme MEDA2).

Ce Centre est investi de deux missions principales: accompagner les industriels dans leur développement technologique tout en participant à la reconnaissance internationale de la filière automobile marocaine, mais aussi la protection du consommateur marocain à travers le contrôle réglementaire des produits mis sur le marché national. Déjà opérationnel, le CETIEV compte aujourd’hui près d’une vingtaine d’employés, principalement des ingénieurs et techniciens, répartis dans des locaux de plus de 2.000 m².

Le centre se propose, entre autres, d’aider les industriels locaux à résoudre des problématiques techniques, à développer de nouveaux produits et à concevoir des bancs d’essai. Il dispose d’un ensemble de laboratoires d’essai, pour mesurer, étudier, observer et contrôler les comportements et performances des véhicules et leurs composants.

Une journée portes ouvertes pour faire découvrir le CETIEV aux industriels

En cette période de boom automobile au Maroc, avec l’implantation commerciale récente de Ford au Maroc, la croissance fulgurante de Renault à Tanger et l’intérêt d’autres constructeurs à l’instar de Volkswagen ou  Peugeot, le CETIEV multiplie les sorties médiatiques. Ainsi, c’est une journée portes ouvertes qui a été organisé en son sein, le 27 mai dernier, et elle a été entièrement dédiée aux industriels de l’automobile.

Cette journée visait à lever le voile sur les activités de cette unité qui agit comme un véritable laboratoire. Objectif : faire mieux connaître aux industriels de l’automobile tous les axes d’intervention du centre, mais aussi se positionner comme interlocuteur privilégié auprès de ces industriels qui se répartissent en constructeurs, en assembleurs, en équipementiers et en spécialistes de la sous-traitance automobile.

La journée, riche en visites des lieux et en présentations et débats, a également été l’occasion pour le centre de consolider son réseau de partenaires via la signature de deux conventions de partenariat.
La première a été paraphée avec le «Cluster Electronique Mécatronique et Mécanique du Maroc» (CE3M). La seconde a concerné une entente avec la «Moroccan Foundation for Advanced Science Innovation and Research» (MAScIR).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *