Infiniti cède enfin au diesel

Infiniti cède enfin au diesel

«Infiniti passe au diesel… en toute sérénité». C’est en ces termes que débute le communiqué de presse émis par la division de luxe de Nissan. Présent sur le Vieux Continent depuis bientôt deux ans, ce label se devait de céder aux sirènes du diesel afin de doper ses ventes sur ces marchés. «La deuxième phase de la conquête progressive du marché de l’automobile européenne de luxe par Infiniti est en cours et se traduit aujourd’hui par l’apparition d’un nouveau V6 diesel de 3 litres», lit-on sur le même document. Il s’agit bien sûr du premier diesel dans l’histoire de cette marque japonaise créée il y a 20 ans par Nissan. Ce diesel «équipera tout d’abord les fameux crossovers EX et FX avant de propulser, un peu plus tard, la berline sportivo-luxueuse Infiniti M», précise le constructeur. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le diesel d’Infiniti est issu non pas de la banque d’organes de Nissan, mais fruit de l’Alliance avec Renault. C’est donc le V6 3.0 litres (turbo à géométrie variable) qui anime le coupé Laguna et qui développe 238 chevaux pour un couple de 550 Nm. Un couple assez élevé que peut supporter la boîte automatique à 7 rapports à laquelle ce bloc est strictement accouplé. Sous le capot des EX 30d et FX 30d, ce gazole de luxe permet de bonnes performances routières. Selon le constructeur, le 0 à 100 km/h se fait respectivement en 7,9 et 8,3 secondes, soit de bons chiffres (pour des SUV). Reste à voir dans quelle mesure l’adoption du mazout fera croître Infiniti en Europe. En attendant et à coup sûr, son stand sera pris d’assaut au prochain Salon de Genève.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *