Le Maroc, supply chain pour l’Afrique ?

Le Maroc,  supply chain pour l’Afrique ?

Le Royaume, que beaucoup de constructeurs lorgnent, prend ainsi les allures d’un futur hub africain et devient une véritable terre de mission pour l’industrie automobile. Il faut dire que chaque année le continent est celui qui voit sa production automobile augmenter le plus dans le monde.

Une performance qui s’explique surtout par la montée en puissance du site Renault de Tanger. Pourtant pour le plus pauvre des continents, les volumes restent encore très faibles (il se vend autant de voitures en Espagne que sur l’ensemble de l’Afrique en une année !). Mais cela ne saurait trop durer, puisque le regain de croissance des pays africains est avéré et une classe moyenne africaine commence à émerger.

C’est tout un marché de plus d’un milliard d’habitants qui attend, à terme, d’être équipé en voitures. Pour le moment, l’Afrique du Sud, à elle seule, s’accapare près du tiers du parc automobile de tout le continent, suivie de loin par l’Égypte, l’Algérie et le Maroc. Les ventes en Afrique subsaharienne restant encore très en deçà de ce qu’elles pourraient être. Mais parions que le futur sera bien radieux pour cette région aux potentialités encore inexploitées…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *