Nissan X-Trail : Né sous X

Nissan X-Trail : Né sous X

Ayant sponsorisé deux équipages au Rallye Aïcha des Gazelles 2008, Nissan Maroc a convié quelques journalistes à Essaouira pour assister à l’arrivée de cette épreuve. Et pour se rendre à l’ancienne Mogador, c’est au volant du nouveau X-Trail que le voyage a été fait. L’X-Trail, c’est LE modèle avec lequel Nissan s’est taillée une place de choix sur le marché des 4×4 compacts. Un SUV très polyvalent et assez civilisé pour répondre aux attentes d’une clientèle urbaine. Une formule qui a beaucoup plu et qui s’est bien vendue (près de 650.000 unités dans le monde). Du coup, le remplacer devenait une question délicate dans le sens où il ne fallait pas «casser» son image fort sympathique de «cube aventurier».
Résultat : le nouveau Nissan X-Trail a conservé son look original, alors qu’aucun panneau de carrosserie n’est commun avec l’ancien modèle. Ceci dit, il ne faut pas trop contempler cette nouvelle mouture pour remarquer qu’elle adopte des projecteurs un peu plus travaillés et intégrant une pastille qui déborde à l’extérieur vers la calandre. La partie arrière reçoit toujours deux colonnes de feux verticaux, mais qui ont été totalement remodelés, épousant le nouvel aspect courbé du hayon. Quant au profil, il est toujours marqué par une ceinture de caisse droite et une vitre arrière de custode en forme de «D» majuscule. Les passages de roues saillants et les rails de toit renforcent le cachet robuste du véhicule, faisant que, d’apparence, le nouveau X-Trail est plus proche des 4×4 costauds que des tout-chemin de pacotille.
Cela, d’autant plus que dans ses entrailles, ce nouveau venu a été sensiblement amélioré. Il y a d’abord son châssis inédit et qu’il partage avec le Qashqai. Une plate-forme plus rigide, associée à de nouvelles suspensions, mais qui fait aussi que la longueur totale a progressé de 17,5 cm atteignant 4,63 m. Bien que l’empattement n’a pas vraiment évolué (+0,5 cm) mesurant toujours 2,63 m, les cotes d’habitabilité ont été accrues et il fait toujours bon de voyager à l’arrière du X-Trail. Sa banquette offre non seulement un espace aux jambes suffisant, mais permet aussi une assise confortable grâce à la possibilité d’inclinaison des dossiers. Autre espace volumineux, celui du coffre qui devient non seulement le plus grand de la catégorie (de 460 à 1.773 litres), mais aussi l’un des plus pratiques par son deuxième fond compartimenté et intégrant un tiroir de rangement. Pour le reste, l’habitacle a été revu de fond en comble. On en retiendra une présentation très moderne et des matériaux de qualité, mais surtout une pléthore d’espaces de rangement, qui donnent à ce 4×4 autant de fibre familiale qu’à un monospace compact. L’autre grande nouveauté du X-Trail ne se voit pas. Elle se ressent, mais pas en conduite urbaine, puisqu’il s’agit de sa nouvelle transmission intégrale All Mode 4×4-i. Il s’agit d’une évolution du système All Mode qui a fait le succès du X-Trail initial et du Pathfinder. Parmi les améliorations majeures de cette transmission, l’intégration d’un système d’aide à la descente, ainsi que des capteurs surveillant en permanence les accélérations latérales et l’adhérence des roues afin de mieux gérer la répartition du couple. Bien évidemment, un sélecteur situé au bas de la console centrale (médaillon ci-dessus) permet au conducteur de passer en deux roues motrices ou en mode 4×4 permanent.  Mécaniquement, un seul moteur a été retenu par l’importateur marocain de Nissan. Un choix judicieux dès lors qu’il s’agit du 2.0 dCi de 150 chevaux. Un Diesel à rampe commune de dernière génération, qui brille autant par son couple généreux (320 Nm) que par sa moyenne de consommation (7,1 l/100 km) et ce, du fait qu’il soit associé à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports. Un seul moteur certes, mais trois niveaux de finition (Confort, Elégance et Luxe) avec d’entrée de jeu un équipement complet. On trouve ainsi de série : l’ABS avec répartiteur EBD, six airbags, la climatisation manuelle, des jantes alu (16’’) et l’autoradio CD à 6 HP. Le niveau intermédiaire ajoute notamment la clim’ auto, le chargeur frontal à 6 CD, le toit ouvrant, des jantes de 17 pouces, tandis que la version la plus chic habille les sièges en cuir, reçoit des rails de toit avec projecteurs et s’équipe du régulateur de vitesse. Les prix sont respectivement de 310.000, 345.000 et 360.000 DH. Un positionnement tarifaire qui fait du X-Trail, deuxième du nom, l’un des plus compétitifs de son segment. Reste à le faire savoir aux clients.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *