Opel Meriva : Aux portes du bonheur

Opel Meriva : Aux portes du bonheur

Il y a des histoires qui commencent bien et des modèles qui se vendent aussitôt qu’ils arrivent dans les showrooms. C’est le cas du nouveau Meriva qui, en tout juste un an de commercialisation, s’est déjà écoulé à plus de 120.000 unités en Europe, avec à la clé le statut de leader de son segment et une part de marché de 30%. Même au Maroc, sa carrière a plutôt démarré sur les chapeaux de roue, puisqu’il s’en est vendu deux exemplaires, le matin même de son lancement ! Il faut dire aussi que le nouveau Meriva est non seulement très séduisant, mais aussi un monospace pas comme les autres.

I Des portes très pratiques
Avant même d’évoquer et de découvrir ses portes arrière, le Meriva attire d’emblée par son originalité. Les projecteurs effilés vers le haut, la virgule sur les flancs ou encore, le graphisme de la ceinture de caisse sont autant d’ingrédients qui font que ce modèle a du sex-appeal à l’image des nouvelles Opel (Astra et Insignia). L’arrière se distingue par son traitement en V, tandis que les grandes surfaces vitrées latérales se conjuguent au toit panoramique en verre pour faire du Meriva l’un des monospace les plus lumineux à bord. Mais tout cela n’est presque rien à côté des portes à ouverture antagonistes qui accueillent les passagers comme le ferait un grand portail d’entrée. Breveté sous le nom de «FlexDoors» ce système facilite l’accès à l’habitacle, et notamment lorsqu’il est question d’installer un siège bébé ou attacher des enfants. Pour les avoir testés le jour même du lancement du Meriva, on peut vous dire que ces portes sont réellement pratiques pour accéder aux trois places de la banquette.

I Une modularité poussée
Et justement, cette même banquette est, elle aussi, unique en son genre. Et pour cause, elle reçoit le système FlexSpace qui fait de la modularité le maître-mot à bord du Meriva. Il est vrai que des concurrents comme Mazda et Toyota proposent un dispositif similaire…mais le système FlexSpace est bien plus facile et intuitif à utiliser. En effet, en deux temps, trois mouvements, l’habitacle peut se transformer pour accueillir cinq, quatre, trois ou deux personnes sans devoir enlever un seul siège. En configurations quatre places, celle du milieu (de la banquette) se rabat pour servir d’accoudoir avec porte-gobelets et donner accès au coffre. Mieux encore, les sièges arrière latéraux disposent de dossiers réglables en inclinaison et pouvant coulisser sur 19 cm en longueur et 5 cm sur les côtés. Bien évidemment, c’est de cette modularité que dépend la capacité du coffre. Celui-ci affiche un volume de 400 litres en configuration cinq places, extensible jusqu’à 1.500 l une fois les places arrière sacrifiées.

I Un intérieur bien pensé
Toujours dans le coffre, outre un filet de retenu, les utilisateurs (et utilisatrices) apprécieront la présence de crochets sur les côtés, de bacs latéraux de rangement, ainsi que d’un compartiment sous le plancher. C’est dire combien la praticité et l’ergonomie ont prévalu lors de la conception de l’espace intérieur du Meriva. C’est le cas pour ce qui est du poste de conduite, avec une implantation en hauteur de la console centrale et du levier de vitesses, ainsi que la disparition du traditionnel manche dit «frein à main», au profit d’un frein de parking à commande électrique. Des détails qui participent grandement à faciliter la vie quotidienne du conducteur. Puis surtout, il y a cet accoudoir coulissant de l’avant à l’arrière et inversement. Lui aussi déposé sous un nom propre (FlexRail), ce système se veut ingénieux, ne serait-ce que parce qu’il offre un rangement sur trois niveaux, totalement configurable et avec des modules interchangeables qui coulissent sur des rails longitudinaux placés entre les sièges avant. Du reste, la présentation du poste de conduite reste très proche de ce qui a été fait pour les Astra et Insignia. Puis surtout, il s’agit d’une Opel. Un label qui sonne toujours comme un gage de qualité et de longévité.

I Un moteur, une finition
Le diesel occupant 96% des ventes de monospaces dans le royaume, il aurait été inutile (voire stupide) de la part des responsables de la marque Opel chez CFAO Motors Maroc d’importer une version essence du Meriva. C’est donc logiquement un moteur à gazole qui officie sous le capot de ce monospace, en l’occurrence le 1.7 CDTi de 110 chevaux. Un bloc qui privilégie avant toute chose le portefeuille de l’utilisateur. D’abord, par sa cylindrée qui profite sur notre marché d’une fiscalité de 7 CV, ce qui se traduit par une économie annuelle (par rapport à un modèle homologué 8 CV) d’environ 2.300 DH entre la vignette et la police d’assurance. Ensuite, économie à la pompe, avec une consommation de 5,2 l/100 km en cycle mixte, voire moins en milieu extra urbain, d’autant plus que ce moteur est associé à une boîte manuelle à six vitesses. Autre choix unique, celui de la dotation en équipement. Le Meriva est strictement importé en finition «Enjoy» (du moins pour le moment), ce qui ne devrait pas constituer un handicap quant à son succès, puisque sa liste d’équipement va bien au-delà de l’essentiel et du conventionnel (voir la liste ci-dessous). Ceci étant et à notre humble avis, le Meriva gagnerait beaucoup à être également proposé dans une version plus puissante (1.7 CDTi 130) et un cran mieux équipé (climatisation automatique, radar de recul, jantes alu, boîte auto…). Gageons qu’il le sera inévitablement un jour, surtout qu’avec un tarif fort compétitif, soit 239.900 DH, le Meriva est promis au succès dans nos contrées.

   Gamme importée

La gamme importée du Meriva se limite à une seule finition (Enjoy), mais qui est bien loin d’être minimaliste. Jugez-en :

 Sécurité/aides à la conduite Confort Modularité/aspects pratiques
ABS
ESP Plus
6 airbags
Ordinateur de bord
Régulateur de vitesses
Verrouillage centralisé à
distance
Feux antibrouillard
Direction assistée
Climatisation manuelle
Toit panoramique
Radio CD-MP3 commandé au volant
Frein de parking électrique
Rétroviseurs électriques
Siège conducteur réglable en hauteur et en profondeur

Console centrale FlexRail
avec porte-gobelet et accoudoir coulissant
Sièges AR avec système
FlexSpace
Portes avec système FlexDoors
Prise 12V et prise jack
Lampes de lecture Av./Ar.
Vitres électriques Av.
 Prix TTC : 239.900 DH  

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *