Opel Trailer Stabilty Assist : pour tirer sans se soucier…

Opel Trailer Stabilty Assist : pour tirer sans se soucier…

L’Opel Insignia continue à faire l’actualité entre ses ventes toujours en hausse et ses récentes déclinaisons, dont la version break Sport Tourer 4×4. Et justement, en marge des essais-presse de cette dernière, réalisés récemment dans les environs du Lac Majeur (en Italie), nous avons pu découvrir l’une des innovations technologiques de cette Opel à savoir, le Trailer Stability Assist (TSA). Il s’agit d’un dispositif électronique qui combat l’instabilité d’une remorque ou d’une caravane attelée et tractée par le véhicule.  En fait, le TSA existait déjà dans la gamme Opel et notamment sur la précédente génération de l’Astra. De plus, l’Insignia est déjà reconnue comme l’une des meilleures de sa catégorie en matière de tenue de route grâce à l’efficacité de son châssis et de ses trains roulants. Mais pour les ingénieurs de la marque au «Blitz» (éclair en allemand), ce n’étaient pas là des raisons suffisantes pour se reposer sur leurs lauriers. Ils ont donc perfectionné ce système qui fait partie des nouvelles aides électroniques à la conduite. En étant capable de réduire le couple moteur et de freiner une ou plusieurs roues de la voiture, tout en interagissant avec le contrôle électronique de stabilité (ESP+), le TSA s’active dès que l’engin remorqué commence légèrement à swinguer. Concrètement, ce système repose sur différents capteurs, notamment ceux de l’ESP+. Durant la conduite, les données sont analysées en permanence et comparées à des valeurs limites prédéterminées et stockées dans les paramètres du système (boîtier électronique). Le TSA détecte ainsi très tôt les amorces de lacets possibles et les contrarie activement en agissant sur le régime moteur et sur le freinage. Que le mouvement de l’attelage soit dû au vent latéral, à la présence d’ornières dans la route, à un coup de volant trop brutal ou à une vitesse excessive, le TSA répond «électro-mécaniquement» à chaque situation. Et il fallait le voir pour le croire ! Sur une vaste piste d’essai dans la province de Como, le staff d’Opel a organisé des essais dynamiques de ce système, menés par des pilotes essayeurs chevronnés. Ces derniers, tout sauf des enfants de cœur, n’ont pas hésité à pousser l’Insignia Sport Tourer 4×4 dans ses retranchements, avec à l’arrière soit une petite caravane de 700 kg, soit un véritable mobile home de 2 tonnes. Carrément ! Le TSA n’a pas failli à sa mission. Nous sommes, avec d’autres journalistes, montés à bord pour le constater. Freinage d’urgence, tests d’évitement brusque à 90 km/h, slalom entre les cônes oranges… L’engin remorqué n’a jamais zigzagué!  Proposé automatiquement avec l’option «attache de remorque» (c’est-à-dire la boule de remorquage), le système TSA a clairement prouvé son opportunité en matière de sécurité active. Une double sécurité même. Car, il augmente non seulement la sécurité de l’ensemble (Opel+remorque), mais les automobilistes qui roulent derrière en profitent également, puisque le risque de collision avec les voitures suiveuses est considérablement réduit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *